Envie de sortir ? Restez chez vous ! [HokutoXP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Envie de sortir ? Restez chez vous ! [HokutoXP]

Message  Priam Ansel le Mer 18 Fév 2009, 12:51 am

Le lion s’était levé tôt pour une fois, ou presque, aux environ de neuf heures et demi. Mais pas pour une absolue nécessité, ce qui le changeait des autres jours. Agréablement, ça, s’était encore à voir étant donné qu’il ne savait pas comment considérer ce fait. Soit cela changeait effectivement agréablement parce qu’il pourrait profiter de sa journée tout ça. Soit il estimait que c’était une horreur/erreur cataclysmique dans les deux cas et de là, il pouvait tranquillement commencer à déprimer. Car les levers de lits sont toujours une épreuve pour le jeune homme. Mais dans ces cas, c'est-à-dire pour tous les matins, il avait la solution. Tel un automate, Priam se dirigea vers son sabre, placé à trois kilomètres la veille de façon à pouvoir l’extraire de son lit et à le décourager de parcourir une autre fois le chemin jusqu’à lui Mais c’est qu’il avait tout prévu en plus –l’habitude oui et alors ?- au moment où il avait pris Eclipse, le bâton qui y était appuyé tomba…sur le bouton de la radio. Une musique, évidemment au son maximum retenti dans la pièce.

Priam se haïssait. Evidement, il mettait la machinerie en place tous les soirs parce qu’il ne se faisait pas confiance mais bon. Pour une fois qu’il s’était levé tôt ! En même temps, étant donné que ça ne faisait pas partie de ses habitudes, il n’avait pas pu le deviner la veille. Mais enfin bref, il était réveillé, bien comme il faut, et de mauvais poil. Tout allait bien. Les yeux embrumés, il alla en jeter un dehors. En plus il faisait beau. Pfff. A en juger par la luminosité de ce mois d’août, il allait faire chaud aussi. Dire qu’un vrai lion ça dort par ce temps… Mais bon aux dernières nouvelles, Priam était plus ou moins un humain alors il se devait de vivre de la même manière. Le jeune homme s’arracha de la vue sur le jardin et commença à s’habiller et enfila une chemise grise et un jean. En plus pris en tenailles entre la chaleur et son cœur comme il l’était, il ne pourrait même pas s’entraîner avec Eclipse. Le cauchemar. Mais à vrai dire si c’en était un, il ne voulait pas se réveiller. Non surtout pas s’il devait avoir à se lever une seconde fois. Cela va loin, la fainéantise.

Lorsqu’il descendit déjeuner, il trouva un journal sur la table. Priam le lut tout en mangeant. Cela disait qu’une dame s’était noyée deux jours avant. Joyeux. Le Lion reposa l’article et c’est à ce moment qu’il remarqua un encadré de couleurs criardes. Visiblement, il y avait en ce moment une fête foraine en ville. Des sourires faux de familles stéréotypées fleurissaient sur la photo. Pourquoi ne pas aller y faire un tour ? En matinée, il n’y aurait pas grand monde et Priam rentrerait avant l’arrivée de la chaleur. Oui, c’était tentant. Il n’avait pratiquement jamais fréquenté ce genre de lieux alors autant essayer. Le jeune homme remonta dans sa chambre pour prendre son sac. Un truc de couleur indéterminée et sombre mais qui valait son pesant d’or à ses yeux. Il l’avait ramené avec lui d’Angleterre à l’époque où il ressemblait encore à quelque chose et y mettait toujours ses médicaments.

Dans le journal il y avait marqué au Sud du parc. Le Lion cherchait mais en vain. Ah, tiens, ce serait pas cette chose là qui faisait un bruit de fond écoeurant d’instruments enregistrés et mal accordés ? Mais si, c’était ça. Le jeune homme se dirigea vers les manèges qui commençaient à poindre. Arrivé, il eut envie de vomir et de s’enfuir ou dans l’ordre, de repartir puis de vomir après, une fois loin. L’endroit était bondé. De gens. Tous étant des colleurs potentiels. Priam ayant commencé à s’engager au milieu de la foule se sentit un peu mieux. En ignorant le fait que les personnes les plus proches de lui se tournaient pour le dévisager avec envie, il passait presque inaperçu. A choisir, il lui en fallait une plus grande, plus compacte. Car plus il y a de monde, moins on peut le voir en principe. Le Lion se dirigea vers une attraction. Un nombre magnifique de gens étaient rassemblés autour. Mu par sa curiosité et son instinct de survie, il s’approcha. Il était apparemment question de concours débiles en couple ou un truc comme ça. Priam recula légèrement…jusqu’à ce qu’il entende un cri de douleur. Quoi encore ? Réussissant tant bien que mal à se retourner, il se trouva face à une fille. Et zut.

-Désolé, mais…qu’est ce qu’il y a ?

Le jeune homme pensait que ça aurait un rapport avec son déplacement mais n’en était pas vraiment sûr. Mais tant pis. Il s’était excusé pour pouvoir fuir tranquille avant qu’elle aussi se mette à baver devant le visage du Lion. Foutu charisme de sa foutue malédiction. Il commença à se dégager des autres et marcha vers le vert. Le parc continuait au dehors alors il pourrait toujours y faire un tour avant de rentrer. Mais avant d’avoir atteint la sortie, il entendit une voix derrière lui. Trop tard, il avait raté sa fuite.
avatar
Priam Ansel
Maudit du lion - Le ptit déj' ça s'respecte !
Maudit du lion - Le ptit déj' ça s'respecte !

Masculin
Nombre de messages : 18
Âge [rp] : 17
In love? [rp] : La solitude...
Étude|métier [rp] : Génie des sports et lycéen à ses heures.
Date d'inscription : 18/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de sortir ? Restez chez vous ! [HokutoXP]

Message  Invité le Mer 18 Fév 2009, 5:59 pm

- Mmmh.....

Furent ainsi les premiers mots, ou du moins grognements prononcés par Nami. Le réveil était difficile. Pour dire vrai, elle avait oublié d'éteindre son réveil la veille, et celui-ci s'était mit à sonné, comme tous les jours de cours de la semaine, à 7h30. 7h30 un samedi matin.... dur dur tout de même. Nami, agacée par la musique provenant du réveil, balança son cousin sur ce dernier, se qui le fit tomber par Terre. Bonne nouvelle, il n'y avait plus de musique, mais aussi... elle venait de le casser. Nami était encore plus agacée. Mais ne voulant se lever, elle attrapa son cousin par Terre, et le remit sous sa tête, pour se rendormir. D'ailleurs, elle ne mit pas longtemps, car au bout de 5 minutes à peine, elle dormait, et fit un rêve.

Dans son rêve, elle sortait un garçon. Rêve commun que toutes les filles font dans sa vie, au moins une fois. En faite, dans le rêve, elle sortait avec un garçon, et devait aller à la mer avec lui. Mais la mer était trop agitée et les vagues étaient vraiment grandes. Aussi haute que des tsunamis. Mais cela n'effrayer personne, et oui, dans le monde de la rêverie, tout est possible. Nami, ne pouvant aller à la mer avec le garçon, décidèrent de rentrer dans la demeure qui leur servait pour les vacances. Ils partageait la maison, avec deux autres personnes. Apparemment il s'agissait de sa grande soeur et de son copain, bien qu'elle n'est pas de grande soeur et soit fille unique. Quand les garçons n'était pas là, Les deux filles furent attaquées. Mais c'était bizarre... il s'agissait d'une ombre qui les attaqué. Étrange tout de même.. mais ses attaques cessèrent en présence des garçons, sûrement parce qu'ils étaient plus en nombre. Puis, Le "petit- ami" décida d'emmener Nami dehors. La il lui offrit une bague. Apparemment il s'agissait d'une sorte d'émeraude sur une bague couleur rouille. Elle l'essaya à sa main droite, mais cela ne lui plut pas. Elle préférait la main gauche, et retira la bague pour la mettre à sa main gauche. D'ailleurs... elle n'eut absolument pas de difficulté à la mettre, contrairement à sa main droite. Intriguée, Nami regarda. La bague était cassée. Aie... mais par chance le garçon ne l'avait pas vu, et emballa Nami. QUELLE HORREUR !!! Il bavait et avait autant de salive qu'un dinosaure, quand on regarde un film et que les gens pensent être caché, puis le dinosaure bave sur l'épaule d'une des personne. BOUERK !! Nami, dans le rêve partit en courant dans la cuisine. Elle dut cracher à trois reprises des gros..."trucs" de baves avant de tout enlever. Mais... le gout était encore là.

A cette scène quelque peu... horripilante, Nami se réveilla en sursaut. Elle fit un bond de son lit et alla en courant dans sa salle de bain cracher. Mais cracher quoi ? Il ne s'agissait que d'un rêve pourtant !! Mais en faite, Nami avait encore le out et l'impression d'avoir la bave, comme si il s'agissait d'une réalité. Puis, elle prit sa brosse à dent et commença à se les laver comme une malade. Hors de question de repenser à son rêve. Une fois fini, Nami soupira un bon coup. Heureusement qu'il ne s'agissait que d'un rêve tout de même.. et heureusement que les rêves ne sont absolument pas des réalités de tous les jours xD. Nami retourna dans sa chambre. Elle prit son portable pour regarder l'heure. 9h moins 10. Mouè. Plus la peine de se recoucher maintenant qu'elle était plus que réveillé. Nami regarda son réveil. Complètement cassé. Il fallait en racheter un nouveau alors.

Elle s'étira et descendit dans la cuisine en se frottant les yeux. Une fois dans la cuisine, elle baillât. Étrangement son rêve l'avait fatigué. Elle se dirigea vers un placard et sortit des céréales. Devinez quelles céréales ??? Et bien il s'agissait des Lions !! (évidement, venant de moi... c'était à prévoir ça xD). Elle voulut en verser dans un bol, mais rien ne sortit. Le paquet était vide. On pouvait voir sur le visage de Nami qu'elle était désespérée. Elle alla dans un cagibi sortir un nouveau paquet, celui-ci rempli, et se servit. Puis elle sortit un yaourt qu'elle versa dans le bol. Là, elle mélangea la mixture. A vrai dire, elle ne prenait plus de lait, car elle n'arrivait plus à le digérer et serait susceptible de tout vomir dans ma matinée si elle en prenant. Donc, elle avait opté pour les yaourts nature. Elle commença à manger la mixture. Puis, ayant fini, elle remonta dans sa chambre et prit des vêtements avant d'aller prendre une bonne douche dans la salle de bain. Malheureusement encore, elle dut se laver à l'eau froide... elle avait oublié que la chaudière de la maison aimait bien lui jouer des tours, en ne voulant pas s'allumer !!!

*je devrais peut être prévenir Papa et appeler un ..un.. euh... un monsieur apte à réparer la chaudière*

Évidemment, il s'agissait du jour ou elle avait décidé de se laver les cheveux.... à l'eau froide... bon courage hein ?! xD Une fois fini, Nami s'habilla vite. Elle avait froid. Elle mit un jeans tout délavé, avec un débardeur, un gilet bleu et une paire de converse. Pourquoi devrait-elle bien s'habiller un samedi ? Elle ne verrait personne et irait simplement acheter un nouveau réveil. Quelle journée de merde tout de même ! Entre le réveil, le rêve, ou plutôt cauchemar, les céréales et la chaudière, tout ça en même pas une demi journée, ça faisait quand même beaucoup tout de même. Nami, une fois prête, prit un petit sac à main, simple, et y mit son portable, de l'argent et ses clés. Puis elle partit.

Heureusement, il semblait faire beau. Le ciel était dégagé, et il ne faisait pas si froid que ça. Nami avança. Elle arriva au centre ville. Il semblait y avoir du monde. Zut.. ça voulait aussi dire qu'il pouvait y avoir des bousculades. Nami avança et pénétra dans la foule. Malheureusement.. il y eut un "mouvement de foule" et Nami dut suivre les gens contre son grès. Elle avançait, essayant de sortir mais trop tard. Ils l'avaient porté dans une fête foraine. Nami se retourna et parti en direction de la sortie. Mais elle se stoppa et se retourna vers la fête.

*Ma fois... pourquoi ne pas en profiter après tout !*

Nami prit la direction inverse de la sortie. Elle avançait parmi les manèges et les stands. Beaucoup d'enfants semblaient s'amuser et rigoler. Nami trouvait ça.. joyeux. Autant de gens heureux dans un même endroit... cela changeait un peu de son quotidien à voir des gens tristes autour d'elle. Elle regarda autour d'elle, ne sachant par quoi commencer. Puis, elle vit un jeu qui attira son attention. Pour y participer, il fallait être par deux. Nami était intriguée. Elle voulait voir en quoi consistait le jeu. Elle s'approcha. Malheureusement, elle ne pouvait pas voir grand chose. Même si elle était un peu plus haute que la moyenne, il n'en restait pas moins que les hommes étaient plus grands que les femmes. Donc son 1.69 mètre ne lui servait pas à grand chose. Mais sa curiosité était quand même assez grande, et Nami essaya de passer devant certains pour mieux voir. Halala... la curiosité est un vilain défaut.. Soudain,sans que la jeune fille ne s'en doute, d'ailleurs, un jeune homme recula et lui écrasa le pied. Nami ne put s'empêcher d'exprimer sa douleur.

- Aie >___<

Quelle idée avait-elle eut de mettre des converses aussi ? En hivers, ça ne tient pas vraiment chaud aux pieds, mais en plus, les converses sont faites d'un tissus assez fin, donc quand on marche ou ressoit quelque chose sur le pied, on ressent bien la douleur.. Pendant que toutes les insultes possibles et innimaginables traversaient l'esprit de Nami, le garçon se retourna vers elle et s'excusa aurpsè d'elle.

-Désolé, mais…qu’est ce qu’il y a ?

N'avait-il donc pas senti qu'il écrasait quelque chose de son pied ?? En particulier un autre pied ? pourtant.. ça se sent quand même ! xD Mais bon.. au moins il s'est éxcusé. Tiens !! Nami fut surprise. Elle s'était attendut à voir un garçon plutôt simple, qui attirait très facilement les problèmes, enfin un mioche, mais fut surprise de voir n garçon plutôt... beau. Il ne fallait pas se voiler la face, il était beau, et en plus il n'était pas japonais, ni même asiatique. Un européen peut être ! Tout comme Nami d'ailleurs. Elle était choquée. Choquée de voir un garçon non asiatique, mais aussi qu'après qu'il ait posé sa question, il voulut prendre la fuite. Nan mais c'est quoi ça ? Il lui écrase le pied et s'excuse, c'est uen chose, mais en plus il lui pose une question, et n'attend même pas la réponse avana tde commencer à prendre la fuite !! O.O Nami ne put s'empêcher de répondre quand même, et lui posa une question, l'obligeant à rester, sauf s'il ne voulait pas y répondre.

- Vous m'avez écrasé le pied... quelle journée de merde quand même... entre tous ses problèmes de pacotilles qu'il m'arrive depuis se matin... u_u'
J'ai remarqué que vous n'étiez pas asiatique. Enfin.. peut être de nom, mais pas votre physique. Enfin je me comprend >_<
Vous êtes originaire de quel pays ?


Mmmh.... Nami s'emmélait un peu les pinceaux. Elle s'était peut être un peu mal exprimé et cela ne l'a surprendrait pas si le garçon ne l'avait pas comprise. Oh ! d'ailleurs, elle avait oublié la politesse. Peut être que le garçon penserait qu'elle est bizarre, ou folle, enfin à lui de voir, mais bon. Nami sortit de la foule devant le stand pour se mettre au niveau du garçon et se présenta.

- Oh ! J'ai été impoli de m'adresser à vous sans même me présenter. Je me nomme Nami... Nami Hokuto.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de sortir ? Restez chez vous ! [HokutoXP]

Message  Priam Ansel le Mer 25 Fév 2009, 11:59 pm

Le jeune homme aurait quand même réussi à gagner à peu près deux ou trois mètres en direction de la sortie. Beau palmarès vraiment, mais absolument insuffisant à la survie du lion. Priam se retourna vers celle qui lui avait crié dessus. Il la jaugea en deux secondes, la classant dans la catégorie « fille normale » donc « à problèmes ». L’inverse donc de celle qu’il avait rencontré au centre commercial qui elle, était vraiment étrange mais pas problématique. La première qui ne se mettait pas à le coller en bavant. Un exploit rarissime. Mais enfin, ce n’était pas le genre de réaction de la « basique de base » devant lui alors autant ne pas y repenser maintenant. Il faut se concentrer sur une façon élégante d’en finir avec elle. Elle étant la conversation.

La jeune fille en question, faisant preuve d’un sens de l’observation inouï, avait remarqué que le maudit avait des traits occidentaux. Certes, aussi d’une sensibilité extrême au niveau du pied que le jeune homme avait confondu avec un caillou. Mais visiblement, sa sensibilité et son sens de l’observation lui étaient montés au cerveau car elle commençait à bafouiller. Ou bien il existe une liaison secrète entre l’orteil et les neurones (ou le) ce qui fait qu’une fois l’un endommagé, l’autre ou les autres se désintègrent. Le jeune homme voyait déjà les gros titres : « l’arme ultime : les orteils. Méfiez vous ils joueront en votre défaveur ! ». Possible, il faudrait étudier tout cela plus tard. Oui car son cobaye potentiel lui avait posé une question initialement.

- Angleterre. Mais ça fait déjà pas mal de temps que je vis ici.

Priam regardait la jeune fille puis détourna finalement ses yeux fauves en se rappelant des têtes que tiraient généralement les sangsues lorsqu’il les fixe. Même une fraction de seconde équivaut à trois litres de bave et un éclairage digne de stades de foot, produit par des yeux pleins d’étoiles. Positivement écoeurant. Celle qui se trouvait devant lui ne manifestait pas encore les symptômes fatidiques. Tant mieux, mais ça ne saurait tarder. Ensuite il y allait avoir une propension au collage, pire qu’un aimant, et puis après…fuite. Le lion ne s’en été jamais sorti autrement que comme cela. Elle peut tout à fait être implicite ou recherchée mais dans le fond, c’est quand même bel et bien de ça dont il s’agit.

Le futur pot englué se dirigea encore plus vers lui. Mais c’est qu’elle n’avait pas l’intention de le laisser partir en plus ! Elle s’extirpa de la foule autour pour venir se planter devant le lion –qui s’appliqua à regarder 1) ailleurs et 2) avec toute la nonchalance du monde. Visiblement, elle venait se présenter. Comme si ça pouvait intéresser Priam qu’elle s’appelle Madeleine ou Matsubrochette. Pour lui, du moment qu’elle disparaissait rapidement… Seul inconvénient majeur, ça obligeait le lion à faire de même.

-Ravi de le savoir. Moi c’est Priam.

Une légère, très légère teinte d’exaspération dans la voix ainsi que la raideur du lion parlaient pour lui. Qui a besoin de mots ici ? Le jeune homme avait volontairement omit son nom. Il ne la connaissait pas et comme il ne souhaitait pas s’attarder en sa compagnie, elle n’avait pas besoin d’en apprendre davantage. Priam se retourna. Maintenant les présentations faites, il allait peut être pouvoir disposer. Dans d’autres cas, il allait de toute façon s’accorder ce droit. Mu par un réflexe inconscient, le jeune homme leva le bras. La sangsue entrait en action, elle avait tenté de le prendre par le bras ! Une moue écoeurée au visage, le lion la fixa.
avatar
Priam Ansel
Maudit du lion - Le ptit déj' ça s'respecte !
Maudit du lion - Le ptit déj' ça s'respecte !

Masculin
Nombre de messages : 18
Âge [rp] : 17
In love? [rp] : La solitude...
Étude|métier [rp] : Génie des sports et lycéen à ses heures.
Date d'inscription : 18/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de sortir ? Restez chez vous ! [HokutoXP]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum