Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Aller en bas

Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Message  Invité le Mer 22 Oct 2008, 5:02 am

* Pitié, dîtes-moi que j'ai mal entendu ! *

Ce ne pouvait pas être vrai. . . Elle devait avoir mal entendu. Après tout, le professeur l'aimait bien, non ? Elle avait de bonnes notes et une bonne attitude en milieu scolaire, pas comme certains ! Alors pourquoi ? Pourquoi se venger sur cette jeune fille si elle n'avait rien fait de mal ? Pourquoi lui avoir donné Yutada Idao comme partenaire ? Voulait-il remonter ses notes ? Non, si c'était le cas, il l'aurait sans doute mit en équipe avec Mayori Sai, l'élève la plus brillante de la classe qui se vantait sans gêne de ses exploits scolaires. Il ne restait donc qu'une possibilité : la malchance.

C'est en ruminant ses sombres pensées que la jeune femme continua sa route, ayant quitté l'école après sa pratique de soccer pour aller rejoindre Yutada chez lui afin de travailler. Elle espérait simplement que les indications qu'il lui avait donné sur cette feuille ne soit pas l'une de ses stupides farces consistant à la faire tourner en rond. Elle n'avait pas envie de chercher son chemin pour retourner chez elle. Si seulement ils étaient évalués individuellement, elle aurait pu se venger et faire le travail de son côté, le laissant se démêler avec le sien. Mais bon,peut-être avait-elle tord de se méfier autant. Après tout, ce n'était pas comme si c'était certain que la supposée blague était réel, donc pas besoin de ruminer une vengeance pour rien et surtout en avance.

Tournant à la rue indiquée, la jeune femme put voir la maison au loin. Les arbres, dont les feuilles multicolores virevoltaient au gré du vent étaient leurs seuls voisins. Après quelques minutes de marche, la blondinette put enfin apercevoir la maison, que dis-je, la villa dans toute sa splendeur. La demeure faisait penser à un vieux temple de l'ère Edo. Très différent d'où elle habitait.

S'arrêtant à quelques mètres de la résidence, Ophélie s'inspecta rapidement. Après la pratique qui s'était déroulée à l'intérieure, la jeune femme avait troqué ses habits de sport pour quelque chose de plus décontracté. Elle portait un pull d'un orange foncé dont les manches étaient celles d'une chemise blanche cousue en-dessous. On pouvait également voir le collet de la dite chemise. Elle vait remplacé ses shorts par une jupe avec de larges carottés de couleurs rouges, blanc crème et d'un orange plus clair. Elle avait enfilé des bottes simples, lui arrêtant juste en-dessous des genoux, brunes. Lorsqu'elle marchait, on pouvait voir, grâce au mouvement de sa jupe, des bas-collants également bruns. Son manteau ressemblait à la veste de son uniforme pour l'école. Gros collet et gros boutons. Il était par contre plus épais et semblait fait d'un coton rigide, brun clair. Un foulard, des gants et un chapeau ressemblant plus à une casquette. Tout ces accessoires étaient blanc crème.

Voyant qu'elle semblait présentable, la jeune adolescente grimpa les quelques marches et avec un dernier soupir, fit connaître sa présence au pas de la porte. Maintenant, il ne restait plus qu'à savoir si il l'avait conduit à la bonne maison ou non. Réajustant ses lunettes, Ophélie put entendre des pas. Tenant plus fermement son sac à dos dans lequel contenait les accessoires nécessaires pour leur travail, elle vit finalement la porte s'ouvrir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Message  Yutada Idao le Mer 22 Oct 2008, 1:09 pm

* Oh puuutain !!! Dites-moi que c'est un cauchemar, ça peut pas être la réalité quand même ?! *

Ouvrant grand ses yeux vairons, Yutada affichait un air dubitatif face à ce qu'il venait d'entendre. Comment cela pouvait-il être réel ? Avait-il été maudit par quelqu'un ? Une malédiction uniquement destiné à lui ? Ou alors, peut-être que le prof avait ingurgiter une substance illicite ? Il ne savait pas pour quel raison, mais Yutada était sur le cul en apprenant qu'il allait devoir faire équipe avec... "Elle". Ophélie Von machin truc chouette. Depuis qu'il connaissait cette blondasse, le courant ne passait pas entre eux, et Yutada ne savait même pas lesquels des deux avait détesté l'autre en premier. Cette étrangère qui avait en commun avec lui le métissage et des origines Françaises ne provoquait chez Yutada qu'une seule émotion: L'énervement.

Franchement, pour quel raison le prof avait désigné les deux jeunes gens comme partenaire pour un devoir ? Zut alors, Yutada voulait être avec Maiwen ! Et d'ailleurs, il se doutait bien que l'autre blondasse aussi aurait bien voulu être avec le lion. Triple crotte, Yutada était dégoûté au point de bien vouloir échanger Ophélie par Marori, l'intello prétentieuse et hautaine, n'importe qui ferait l'affaire, mais pas cette Ophélie, nom d'un chien ! Le jeune homme se demandait si quelque part le prof ne cherchait pas à se venger... Mais pour quoi punir en même temps sa chouchoute ? Il était stupide ce type ! Ou alors, il pensait qu'en mettant les deux gugusses ensembles, ils allaient finir par s'entendre ? Si c'était le cas, en plus d'être stupide, il était niais le monsieur.

Blasé, Yutada avait finalement refilé à la demoiselle les indications afin de venir chez lui, il avait bien envie de la faire tourner en rond, mais s'il faisait ça, il y gagnerait le fait de devoir se la coltiner encore plus longtemps, et il n'en était pas question, plus vite elle arrivera, plus vite ils bosseront, et plus vite elle se cassera de chez lui. Après avoir terminé de faire sa tournée des clubs scolaires, Yutada avait fini par arriver chez lui. Pas une trace de la blonde, tant mieux, ça lui laissait encore un peu de temps. Entrant chez lui, personne, son père devait encore avoir préféré rester à son boulot, et sa soeur devait traîné avec ses amis ou au dôjo des Sôma. Tant mieux, il n'aurait pas à subir un interrogatoire sur pour quoi cette fille se ramène, car connaissant sa soeur, Yutada était certains que celle-ci se ferait tout un film sur ce qu'ils allaient faire...

Balançant son sac au loin, Yutada lâcha un râle d'agacement et, par miracle, se décida à ranger sa chambre. Après tout, il n'allait pas donner une occasion à cette saleté de Ophélie de pouvoir le critiquer. Faisant donc le ménage dans sa chambre, Yutada qui était une tornade ambulante termina rapidement cette tâche, puis se décida à prendre une douche, c'était que les cours de sports ne laissait pas une odeur des plus agréable. Traçant vers la salle de bain, le jeune homme pris une douche, douche interrompu par la sonnerie de la porte. Elle arrivait vraiment pas au bon moment celle-la ! Grognant, Yutada sécha rapidement ses cheveux grisâtre à coup de sèche cheveux puis enfila son boxer propre, traçant son chemin jusqu'à l'entrée. Ouvrant la porte, Yutada se retrouva face à la demoiselle, et cela sans être plus gêné que ça d'être seulement en boxer.

Ne prêtant même pas attention à la réaction de la jeune femme, Yutada l'observa de bas en haut, après tout, il avait beau ne pas pouvoir la supporter, ce n'est pas pour autant qu'il n'allait pas la reluquer, car elle restait une fille mignonne. C'était pas tout les jours que l'on pouvait voir quelqu'un se baladait avec des vêtements oranges, elle avait un look plutôt extravagant quand elle ne portait pas son uniforme, mais au final, ce genre de look n'était pas si étonnant comparé à ce que Yutada avait pu voir dans les quartiers chics ou populaires. Soupirant, Yutada laissa la porte ouverte et recula avant de faire dos à la jeune femme.


" Tu peux t'installer dans le salon si tu veux, il est à ta droite, et retire tes bottes, il y a des chaussons dans le placard juste à ta gauche. Enfin, fait gaffe aux objets de valeurs se trouvant dans le salon, ils appartiennent à mon père... Bon, moi je reviens après avoir enfilé mes vêtements, à moins que tu veuilles me reluquer plus longtemps ? "

Se retournant en lançant un regard provocateur à Ophélie, il ne laissa même pas le temps à la demoiselle de répliquait, montant déjà les marches le menant à sa chambre, se trouvant au dernier étage. Une fois dans celle-ci, Yutada enfila un jean noir usé par-ci par-là, et un débardeur blanc avec sur le bas gauche, un logo gris représentant une salamandre. Enfilant par la suite ses chaussons, qui avait la forme de "pieds" de dinosaure, il termina sa séance d'habillage en enfilant une chemise également blanche, avec deux bandes vertes foncés sur les côtés. La laissant déboutonnée aussi bien au niveau des bras qu'au ventre, le jeune homme prit au passage les cahiers dont il avait besoin pour le devoir. Rejoignant la demoiselle, Yutada ouvrit les grandes portes vitrées du salon, menant à la piscine.

" Vu qu'il fait bon dehors, je suppose que ça ne te gêne pas si l'on fait ce devoir sur la terrasse près de la piscine ? "

N'écoutant que d'une oreille la belle Ophélie, Yutada se dirigea son sac à bandoulière traînant par terre, vers la dite terrasse. Une fois face à la table, le jeune homme tira l'une des chaises et patienta derrière, il avait beau être turbulent et ne pas pouvoir piffer la jeune femme, il n'allait pas pour autant être un goujat.

" T'inquiètes pas, j'ai dépasser l'âge de tiré la chaise afin de voir quelqu'un sur le cul depuis longtemps. "

* Bien que c'est pas l'envie qui m'en manque de te faire ce coup là... =o= *
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Message  Invité le Dim 26 Oct 2008, 3:29 am

Il faut dire que ce n'est pas à quoi elle s'attendait. Enfin, elle ne devait pas être la seule à s'étonner de voir son partenaire de travaille, dont elle avait de la difficulté à supporter sa présence, se tenant devant elle, portait comme seul vêtement une paire de caleçons. Au début, elle ne put que rester froide, la bouche légèrement entre-ouverte et de grands yeux surpris fixant le jeune homme devant elle. Ses joues rosirent devant ce spectacle. Elle n'avaiy jamais vue d'homme si peu habillé et il fallait avouer que pour sa première fois, le jeune homme était loin d'être dégoutant, même si c'était toujours Yutada. Finalement, son cerveau, habituellement plus rapide, lui fit savoir qu'il serait peut-être bien qu'elle tourne la tête si elle voulait éviter l'humiliation, ce qu'elle fit. Et Malheureusement, ou peut-être heureusement si on met en considération sa santé mentale, en tournant la tête, ne put voir qu'IL la reluquait à son tour ! Dans le cas d'Ophélie, je tients à préciser que la 'reluquation' fut dût au choc du moment ! Elle aurait également put se défendre s'il lui ferait remarquer qu'elle l'avait reluquée.

Après quelques secondes, le jeune homme se retir, laissant la demoiselle entrer. Maintenant dos à elle, il lui dit qu'elle pouvait s'installer dans le salon pendant qu'il allait finalement s'habiller. Le jeune homme partit donc, ne laissant pas le temps à Ophélie de répliquer à ses chères remarques. La jeune femme ne put que marmonner quelques injures lorsque celui-ci fut hors de sa vue Retirant tranquillement ses bottes ainsi que son manteau et ses accessoires, elle rangea le tout et ouvrit le placard à sa gauche pour prendre une paire de chaussons au hasard. Les enfilant, elle se dirigea vers le salon. Regardant aux alentours, Ophélie fut surprise devant le changement radicale entre l'extérieure et l'intérieure de la demeure. Tout était beaucoup plus moderne. Et pourtant, on ne croirait pas ça lorsqu'on s'approchait de la villa. Plusieurs objets semblaient avoir une grande valeur. Surement les objets de son père dont il avait parlé.

Quelques minutes plus tard, elle put entendre le jeune homme descendre les escaliers pour ensuite apparaitre dans le salon, habillé cette fois. C'est drôle, mais c'était exactement de cette manière dont elle l'imaginait se vêtir hors des heures de cours. Ses affaires à la main, il lui 'proposa' d'aller faire le travail sur la terrasse puisqu'il faisait beau dehors. Je met 'proposa' entre crochets car monsieur si présent n'avait attendu aucune réponse de la part d'Ophélie et s'était tout simplement dirigé vers le dit lieu, ne donnant aucun autre choix à l'adolescente sauf le suivre. Soupirant, même si elle était d'accord, elle ramassa son sac pour finalement le rejoindre.

Il faisait beaucoup moins frisquet sur la terrasse et Ophélie ne regrettait pas d'avoir retiré son manteau. Elle pouvait voir plusieurs arrangements floraux, sans doute fait par un professionnel. Le tout rendait l'endroit très chaleureux, même si la plupart des fleurs étaient déjà fanées. S'approchant, elle vit Yutada qui attendait à l'arrière d'une chaise. Perplexe, elle resta là, se demandant ce qu'il comptait faire.Yutada avait sans doute prit cela comme une hésitation de sa part puisqu'il lui annonça qu'il avait passé l'âge de tirer les chaises au moment où les gens s'assoyaient sur celles-ci. Clignant des yeux, Ophélie le laissa l'installer à la table, le remerciant poliment au passage.


" Wouah, Yutada, je ne savais pas que tu pouvais être galant. "

Elle lui sourit, un sourire amusé, presque moqueur. Ouvrant son sac, elle sortit le matériel dont elle avait besoin pour ensuite se retourner vers l'adolescent.

" On commence ? "

Le projet était simple. Les deux devaient choisir un sujet parmis les thèmes proposés et faire une débat devant la classe.

" Alors, de quoi aimerais-tu parler ? "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Message  Yutada Idao le Dim 30 Nov 2008, 10:55 am

[Note: Ta couleur rose est égale à la voix de Ophélie, le rouge foncé à celle de Maiwen, et la verte à celle normale de Yutada. ]

Tandis que je me tenais là, derrière la chaise, comme un bel idiot, mademoiselle semblait hésitante à venir s'asseoir, non, il n'y avait ni épine, ni coussin péteur ou autre, et je n'allais pas tiré la chaise pour qu'elle tombe, bonjour la confiance. Voilà que maintenant, mademoiselle clignait de ses jolies yeux, hum, c'était si surprenant que ça ? C'est pas comme si j'étais un goujat ! À croire que c'était ma réputation de bagarreur qui voulait ça... Humpf. Finalement, elle vint s'asseoir - pas trop tôt, et me dit qu'elle ne savait pas que je pouvais être si galant... Je ne sais pas si c'était un compliment, mais à mes oreilles, ça connaît comme une sorte de petite provocation, mais bon, je me faisais peut-être des idées.

La laissant s'installer, je m'assis sur ma chaise avec flegme, puis ouvrit mon sac et laissa tout tomber sur la table, tandis que Ophélie me souriait avec un air me donnant envie de la frapper, pfff, tu ne perds rien pour attendre, blondasse ! Me demandant si l'on commençait, je me contenta de relever mes yeux vers elle, mon menton se trouvant actuellement entre mes bras, en gros, j'étais affalé sur la table. Elle me demanda ce dont j'aimerais bien parler pour le devoir, qui consistait à choisir un sujet parmi les thèmes et d'en faire un exposé ou débat, bref, un truc chiant. Me redressant pour poser mes coudes sur la table et déposer ma joue droite dans ma main elle aussi droite, je pris avec nonchalance la feuille de devoir traînant dans ce que j'avais laissé tombé de mon sac.

Parmi les thèmes, il y avait donc l'art, la nature, la science, l'histoire et enfin la littérature. L'histoire pourrait être intéressante, mais personnellement, je ne pense pas que je prendrais plaisir à débattre sur l'un des sujets que je connais le mieux. Pour ce qui est de l'art, je ne suis qu'un ado moi, qui plus est né au Japon, franchement, pour moi, l'art se résumait à la bd, les jeux vidéo et les animes, comment je pourrais faire quelque chose de sérieux sur ce thème ? Bien, ensuite, la science... Non merci, tout ces chiffres, hypothèses et trop le bazar, bien trop long pour un non-initié de faire un bon dossier là-dessus, suivant. La littérature, hum, pour quoi pas, ça pourrait être marrant de parler de poèmes, de livres et tout le touin touin, et enfin, la nature donc. Hum, c'est ce qui me semble le plus intéressant, après tout, ça regroupe un peu de tout cette matière, il y a donc plusieurs thèmes possible si on bosse là-dessus.


" Je dirai la nature ! On pourrait exposer ici un sujet intéressant... Comme par exemple, ce que tu adorerais faire avec mon meilleur ami si c'était actuellement lui à ma place ! Pas vrai, Ophéééliiie ? Huhuhu ! "

Oui, je sais, c'est pas très sympa de parler d'une chose "intime" * mon cul, tout le monde le sait qu'elle veut être avec lui ! * comme ça, mais bon, c'était Ophélie, donc j'avais tout les droits pour la déstabiliser, et quoi de mieux que l'amouuur pour faire perdre pied à une jeune femme ? Bref, j'affichai un grand sourire moqueur, et utilisa à l'instant l'un de mes dons, à savoir... Celui de parfaitement imiter la voix de n'importe qui. Niéhéhéhéhé !

" Huuuum, Ophélie, tu veux faire quoi, on est tous les deux... "
" M-mais, enfin, de quoi parles-tu mon amour ! O///O "
" Tu le sais très bien... Faisons-le... "
" Ooooh... Maiwen... "
" Ophélie... "

" Pwahahahahaha xD "

Me tordant de rire sur ma chaise, j'observai la pauvre Ophélie qui semblait à la fois bien en rogne et gênée, bwahahahaha, que c'était tordant ! Tiens ! Je pourrais m'enregistrer et propager le fichier mp3 dans tout le collège en ayant interpréter une scène super torride ? Hinhinhin, je ruinerais la réputation de mademoiselle, ça pourrait être amusant... Roooh, nan, je suis pas cruel à ce point tout de même... Oui, à la place, je la ferais elle et plein de mecs de la classe en même temps ! NIAHAHAHAHAHAhaha ha. Bon, calme toi Yuu, et recentre toi sur le sujet.

" Plus sérieusement, je suis plus attiré par la nature et la litterature... Et toi, Mon amour ? "
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous pour un travail, est-ce un piège ? oO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum