Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Lun 30 Juin 2008, 4:50 pm

Une heure de libre, enfin ! C’était presque comme une libération, même si ce n’était que pour quelques misérables minutes. Axel sortit de la salle de classe avec un sourire bienheureux, un sourire presque inconnu sur son visage par les lycéens … Ce qui attira bon nombre de demoiselles à le regarder en bavant, les yeux en cœurs. Le maudit n’y prêta pas attention, non, il y avait une seule et unique chose qui l’importait en ce moment : récupérer la guitare qu’il avait posé au bureau de la vie scolaire. Il se mit alors en marche en se demandant si sa chère Namie avait cours à cette heure. Bien qu’ils soient dans la même classe, ils n’avaient pas toujours les cours en même temps. Oui c’était bizarre mais Axel avait prit beaucoup d’option aussi cette année, comme un idiot, il a cru que ça allait lui être bénéfique et pourtant … Il passait beaucoup plus de temps dans le lycée qu’ailleurs. D’accord, il était intelligent, mais pas au point de passer sa vie dans cet établissement. Bref, c’est pour ça que le fait d’avoir une heure de libre lui donne envie de crier en sautant partout … Comme un vrai gosse, oui, mais il était bien maudit par le Singe en même temps. Axel se dirigea donc vers le bureau en prenant garde à ne pas bousculer une demoiselle en émoi et frappa avant d’entrée avec un grand sourire. Il salua les personne présente, récupéra sa guitare et ressortit aussitôt. Où pouvait-il aller ?

Finalement, il décida de se rentre à l’extérieur. Le soleil commençait à taper et le maudit commençait à avoir chaud. Il retira alors la veste de son uniforme et la posa à ses côtés. Il ouvrit quelques boutons de sa chemise et leva les yeux au ciel, se demandant s’il allait bientôt pleuvoir ou pas. Apparemment non, le ciel était dégagé. Il sortit alors la guitare de sa housse et commença à jouer, doucement, une mélodie plutôt lente pour s’échauffer. Puis il commença à jouer Lonely Day en chantant, les yeux clos. Il n’avait pas remarqué que certaines personnes s’étaient arrêtées pour le regarder, que des filles le regardaient toutes admiratives et surtout, il n’avait pas remarqué une personne qui pourtant ne passait pas inaperçue et qui aurait tout de suite éveillée sa curiosité. Puis lorsqu’il eu fini, le brun ré-ouvrit les yeux et vit alors toutes les personnes autour de lui, il haussa un sourcil en souriant légèrement sous les ‘il joue biiien’ ou autre. Puis son regard tomba sur une personne qu’il connaissait déjà de vue mais qui n’était jamais ici. La première fois où il l’avait rencontrée, c’était au parc et elle parlait avec sa cousine. Le brun se leva presqu’aussitôt, un sourire éclairant son visage, sourire que personne ne connaissait encore au lycée, et il tendit sa main à la personne.

« Evariste Ansel ! Ravit de vous revoir ! »

Oui, j’avais bien prévenu qu’il ne le connaissait que de vue. Il le vouvoyait et connaissait tout juste son prénom … S’il ne le connaissait pas assez, c’était parce qu’Axel avait décidé de rentrer, ce jour là, au parc, à cause d’un terrible mal de cœur …


[Vraiment ... pitoyable ... u_u']

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Lun 30 Juin 2008, 9:32 pm

Evariste Ansel avait fait sa rentrée au lycée aujourd’hui avec une certaine appréhension. De une, c’était la première fois qu’il changeait d’établissement de sa vie, et rien que ça, ça lui foutait une boule de stress dans la gorge. De deux, il ne maîtrisait pas encore tout à fait le japonais, et ça n’arrangeait rien du tout. Globalement, il essayait de se convaincre que la journée de cours qu’il venait d’avoir s’était bien passée. Bon, ok, plutôt pas trop mal passée. Disons qu’il avait limité la casse du plus qu’il pouvait. Comme il ne lisait pas encore très bien les kanjis, il était arrivé une demi-heure en retard à son premier cours – après il avait fait gaffe à suivre sa classe.
Il aurait pensé tomber dans la classe d’au moins un ou une de ses nombreux cousins, mais manifestement, ce n’était pas le cas. A moins qu’ils ne soient tous malades et restés au manoir – comble de malheur, pile le jour où il aurait donné n’importe quoi pour qu’on l’aide un peu à se retrouver dans les bâtiments. Evariste aussi avait une heure de pause, et il l’employait activement à trouver la salle dans laquelle il était censé se rendre après. Une heure ne lui paraissait pas de trop pour arriver à retrouver le foutu kanji qui correspondrait à celui imprimé sur son emploi du temps.

Mais à force d’avancer en ne regardant que la petite feuille cartonnée entre ses doigts et les panneaux des portes, il finit par se perdre complètement, et ne plus du tout savoir où il se trouvait. Ca commençait très très mal, ce lycée japonais. Il n’osait pas aller demander son chemin aux autres élèves, alors il décida de marcher tout droit jusqu’à trouver une quelconque sortie.
Et maintenant, il n’avait plus du tout envie d’aller à son cours de il ne savait plus quoi et n’arrivait pas à lire de toute manière, qui était une option – que d’ailleurs, il lui avait bien semblé ne jamais réclamer. Foutus parents, pourquoi ils l’avaient inscrit à ça, franchement ? … Voyant un bout de ciel bleu tentateur derrière une porte vitrée, il la poussa et sortit, soupirant. Au moins, son uniforme n’était pas froissé, et il avait l’air abordable, sinon intelligent, donc l’honneur était sauf. Des accords de guitare retinrent son attention, et il reconnut un type croisé au parc sans oser non plus l’approcher. Il avait l’air occupé, et puis rien ne prouvait qu’il ne se souvenait de lui…
Triste monde. Evariste s’accordait une petite pause avant de repartir à la recherche de sa salle – même si c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin, il ne s’avouait pas vaincu – et il avait bien envie d’une cigarette. Cela dit, il lui semblait bien qu’il était interdit de fumer dans l’enceinte du lycée.
Il se résigna donc à ne pas fumer ( triste monde bis ) et posa négligemment son sac à ses pieds, regardant nerveusement autour de lui.

Ce fut le moment que choisit quelqu’un pour l’appeler, et il volta sur ses talons, voyant le type du parc s’approcher de lui, tout sourire, et la main en avant. Lui-même sourit poliment, et lui serra la main, un peu gêné :

« Oh euh… Moi aussi ! Excusez-moi mais… Je n’ai pas retenu votre prénom… »

En tous cas, il avait l’air sympathique, et il pourrait sûrement lui demander où se trouvait cette saleté de salle cachée. Ca se trouvait, c’était comme dans Harry Potter et c’était une salle sur demande que seuls les initiés connaissaient, et lui, il se ferait virer de cours parce qu’il la connaissait pas.
Triste monde, ter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Mar 08 Juil 2008, 12:17 pm

Axel regarda l’adolescent en face de lui, sourire poliment et qui semblait surtout assez gêné. Le sourire du maudit se fit moins grand mais avec toujours cette pointe de malice, mais non, le brun ne voulait pas tuer le fan-club de la famille Sôma ! Il regardait toujours Evariste, les yeux un peu dans le vague en réfléchissant. Qu’est ce qu’il pouvait bien faire là ? Lorsqu’il s’excusa, le Singe le regarda et eu un fin sourire, le tout accompagné d’un petit haussement d’épaules désinvolte et sa main remuant de droite à gauche. C’était normal qu’Evariste ne le connaisse pas, vu que la seule fois où il lui avait parlé, il avait écourté la séance et l’avait laissé aux mains dévastatrices de Namie. Le pauvre, il avait bien dû écouter sa cousine parler pendant au moins deux heures, tel qu’il la connaissait.
Le brun relâcha la main de l’Ansel avec un fin sourire, où il allait reprendre les présentations au début, comme ce jour au parc, où un grand nombre de Sôma et d’Ansel s’était rencontré … Etrange non ? Namie lui avait dit que c’était juste une fucking’fête-de-quartier, que c’était normal qu’il y avait autant de monde, mais Axel, plus réservé sur ce genre de chose, ne pensait pas comme elle, pour une fois …

« Vous pouvez m’appelez Axel Sôma, le cousin de Namie Sôma ! »

Puis, soudainement, comme un éclair, la présence d’Evariste Ansel avait soudain quelque chose de très étrange dans ce lycée. Le maudit haussa un sourcil, perplexe. Que faisait-il ici ? Puisqu’il ne l’avait jamais vu auparavant alors que les Ansel étaient assez bien connu, quand même, et Axel ne l’avait jamais vu avec eux. Le Singe resta perplexe et fini par avoir un petit rire nerveux, pourquoi avait-il si peur ? Personne à part les Sôma ne connaissait leur malédiction, ce n’était pas comme si c’était leur chef de famille qui venait de débarquer au lycée. Le musicien eu un petit soupire et regarda à nouveau l’étranger. C’est vrai ça … De quelle nationalité était Evariste ? Bon, déjà, son nom, porte bien à croire qu’il n’est pas cent pour cent japonais, voir pas du tout, et son accent quand il parlait n’avait rien d’anglais. Oui, le maudit s’amusait souvent comme ça, a essayé de deviner la nationalité des Ansel … Ca l’amusait beaucoup étant, lui-même, un étranger mais de la famille Sôma, ce qui était beaucoup plus rare. Puis tout percuta dans la tête du Singe. Si Evariste Ansel, étranger de son état, qui n’était jamais apparut au lycée avant aujourd’hui, était sûrement un nouvel élève. Mais un nouvel élève arrivé au milieu de l’année ? Oui, Evariste Ansel soulevait beaucoup de questions dans l’esprit du maudit.
Son regard tomba sur les pieds de l’Ansel et plus aucun doute n’était permit puisqu’il avait un sac. Avec un nouveau sourire, il releva sa tête vers lui et se mordit la lèvre. Devait-il lui parler en premier de la nationalité ou bien … Oui bon, allez fuckin’Singe, lance toi un peu …

« Vous êtes nouveau au lycée ? En plus, vous m’aviez l’air un peu perdu, je me trompe ? »

Eh oui, il avait enfin décidé à parler de sa récente arrivée, c’était plus pratique, au moins il allait pouvoir se rendre utile si tel était le cas. Puis il se rendit compte alors que Evariste et lui-même avait à peu près le même âge et pourtant, il y avait un malaise …

« Je pense que si on se tutoyait, ça irait mieux non ? Nous avons le même âge, je crois … »

Axel lui adressa un fin sourire avant que quelque chose fasse « tilt » dans sa tête et le maudit se retourna, couru à l’endroit où il c’était assis quelques minutes auparavant. Il rangea la guitare dans sa housse en jetant des regards autour de lui, comme si on allait lui dérober son bien à tout moment. Il glissa la housse sur son épaule, prit son sac à dos et revient vers Evariste en s’excusant à plusieurs reprises de l’avoir laissé seul. Puis il regarda l’heure. Il leur restait encore trois bons quarts d’heure avant de retourner en cours. C’est pour ça qu’il releva son visage vers le brun en face de lui et lui proposa avec un sourire léger :

« Ca te dirais de sortir devant le lycée, pas très loin, juste le temps de fumer une cigarette ou deux … Mon ventre ne tient plus, j’en ai des douleurs atroces … »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Dim 13 Juil 2008, 6:16 pm

Evariste eut une petite expression soulagée quand le garçon face à lui déclara qu’il s’appelait Axel. Il avait beau être un Sôma, il ne portait pas de prénom japonais pour autant, et ça arrangeait secrètement le maudit du Cancer, parce qu’au moins il arriverait à le retenir. Que voulez-vous, entre les Sakura, les Sachiko, et les Junko, lui il arrêtait pas de se mélanger et de ne plus se retrouver. C’était pas de la mauvaise volonté, c’était juste que lui, il était plus habitué aux prénoms français, et que les japonais ne rentraient pas dans sa petite tête… de piaf. Il lui fit donc un sourire plutôt content, assez rassuré aussi de la bonne humeur qu’il dégageait. Enfin un qui ne pensait pas qu’aux études dans ce foutu bahut – et Evariste qui croyait que le lycée, c’était juste un moyen de faire passer le temps sans trop faire râler les « adultes responsables »… Lourde erreur ici, comme il avait pu le constater, parce que la plupart des élèves de sa classe n’étaient capables que de lui parler de contrôles datant de la semaine dernière – auxquels il n’avait pas assisté, puisqu’il était encore dans le manoir, à essayer d’organiser le chantier qu’était sa chambre.
Il baissa à son tour les yeux sur son sac, et hocha affirmativement de la tête.

« Ouais je suis nouveau… » Petit soupir qui en disait long sur toute la joie qu’il éprouvait à cette seule idée. Il préférait largement être là où il était avant, mais malheureusement, c’était plus possible. Triste monde, encore et toujours. Il jeta autour de lui un court regard clair avant d’en revenir au Sôma, avec une petite moue aux lèvres. « Un peu ? … Exagération optimiste de la situation… Je suis complètement paumé, en fait. » Une courte grimace, puis il avoua à mi-voix. « Puis je sais pas trop bien lire les kanjis, alors je suis pas près de me retrouver. »

Il acquiesça ensuite à la phrase suivante d’Axel, là aussi soulagé sans trop le montrer. Il n’était pas trop à l’aise avec l’idée de vouvoyer des gens de son âge, mais apparemment, au Japon, ils tenaient à cette habitude – que lui-même jugeait assez ridicule. Selon ses cours de sociologie – suivis de loin – on appelait ça de l’ethnocentrisme. Lui il s’en foutait, il préférait de loin tutoyer ceux qui étaient proches de son âge et pas trop impressionnants, voilà. Pas trop impressionnants genre euh… Pas les têtes qu’il ne comprenait qu’à moitié de sa classe et… Euh…
Bon le Sôma face à lui avait un certain charisme qui pouvait être qualifié d’impressionnant, mais comme il avait proposé d’utiliser le tu…

« Le même âge, je sais pas… J’ai dix-sept ans, et toi ? »

Mais décidément, cet Axel n’avait que des bonnes idées, et Evariste regarda de nouveau autour de lui :

« Ah oui, une clope ou deux, ou trois ou quatre. C’est par où la sortie ? »

Son empressement avait aussi pour vocation de cacher le léger trouble qu’il avait eu à entendre parler Axel de mal à l’estomac. C’était parfaitement égocentrique de penser à lui-même dès qu’on évoquait des maux d’estomac ( égocentrique à défaut d’être valorisant, n’importe qui ne peut s’avouer flatté d’être défini par des brûlures d’estomac paralysantes ), mais c’était comme ça. Alors il s’agitait un peu plus avec l’espoir que ça passerait juste pour de l’ultra-motivation à sortir fumer. D’ailleurs, c’était un peu ça aussi, quelque part. Quelques instants plus tard, le Singe et le Cancer étaient hors de l’enceinte du lycée, et Evariste coinçait une clope entre ses lèvres avant de l’allumer. Au passage, il en avait poliment proposé une à son compagnon de fumerie, et il inspira avec délectation une première bouffée empoisonnée, en envoyant de bonnes ondes mentales à son estomac.
Selon ses pronostics toujours très savants, ledit estomac tiendrait jusqu’à la fin de la journée, il n’y avait donc là pas de quoi paniquer et rentrer au manoir en courant. Sans compter qu’il était pas franchement sûr du chemin. Il était tellement perdu ici qu’il se demandait si un jour il arriverait à s’approprier l’espace, et aller d’un point A à un point B sans passer C, D, E, F, et puis P, tiens, en regardant autour de lui avec une expression perplexe. Dans l’état des choses actuel, ça lui semblait rien moins qu’impossible ( mais il paraissait qu’impossible n’était pas français… Hahaha ).
Il fouilla d’une main dans son sac et en sortit son emploi du temps malmené, pour montrer à Axel son gros problème du moment : l’option qu’il était censé suivre juste après la pause.

« Tiens regarde, c’est quoi ça, et puis tu sais où elle est la salle ? »

Le tout accompagné d’une petite tête de chiot battu comme il savait si bien les faire. Il se mordilla les lèvres, et déclara sans trop y penser :

« Ce serait bien quand même, qu’on ait la même option ! » Courte réflexion, il décida d’étayer un peu l’affirmation : « J’veux dire euh… Je me sentirais moins perdu. »

Et il tire sur sa cigarette, un peu penaud.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Sam 19 Juil 2008, 5:27 pm

« On a tous été nouveau un jour, t’inquiètes pas. Je vais pouvoir t’aider en tout cas ! »

Voila, tout s’expliquer, il était bel et bien nouveau. Le maudit du Singe s’étira quelque peu et offrit un magnifique sourire à l’étranger qui lui parlait. Apparemment il avait du mal avec les kanjis et la question de savoir de quelle nationalité était l’Ansel brûlait les lèvres d’Axel. Après avoir fait une petite moue, comme si une bagarre mentale avait lieu dans son esprit, il se résolut à oublier l’idée. Apparemment, le fait de pouvoir aider Evariste semblait avoir mit une fin définitive à la bagarre et surtout, avait fait apparaître un nouveau sourire sur son visage. C’était étrange, ce comportement… C’était la première fois qu’il parlait avec une personne sans pour autant avoir besoin de ne dire que la moitié des choses qu’il pensait. L’allure et les paroles de l’Ansel avait comme un impact calmant sur le Singe… Il était presque fier de pouvoir marcher à ses côtés et de l’écouter parler. Comme si ses phrases étaient nouvelles alors qu’il prononçait un simple « Exagération optimiste de la situation » qui fit rire le brun.

Sans le remarquer, les deux compères avaient attirés un bon nombre de demoiselles intrigué par le nouveau venu et le fait qu’Axel en soit si proche, à se demander s’ils étaient pas cousins. C’est vrai que la politesse japonaise n’était vraiment pas le fort de l’anglais… Et, à vrai dire, ça devait bien se remarquer. Les deux jeunes gens s’étaient tutoyés automatiquement, en s’appelant par leurs prénoms. De quoi déclencher l’hystérie des demoiselles alors qu’il n’y avait vraiment rien…
Lorsqu’Evariste lui dit son âge, le brun se tourna vers lui avec un fin sourire du genre ‘j’ai gagné’ et lui lança, avec un magnifique sourire :

« Je le savais ! Moi aussi j’ai dix-sept ans… »

Puis le maudit sursauta littéralement en l’entendant parler. Apparemment son idée lui avait bien plu puisqu’il était déjà à compter le nombre de cigarettes. Une, deux, trois, quatre. Pourquoi pas une cinquième non plus ? Axel était d’accord. Puis il le vit drôlement agité, ce qui éveilla la curiosité du maudit… Tout en se demandant s’il devait faire la manière directe « T’as un problème vieux, tu saute littéralement de joie alors que je te propose d’aller fumer ? » ou la manière, « je cherche des infos mais ça se voit pas ». Il haussa les épaules en préférant nettement la deuxième solution.
Avec un magnifique sourire à son ami de fumette, il fini par lui dire :

« Ca fait longtemps que tu n’as pas fumé ? La sortie est par là… »

Il lui indiqua le chemin et, ni une, ni deux, les deux maudits étaient déjà en marche vers l’extérieur. Après avoir refusé la demande de son ami, Axel tira son propre paquet. Oh oui, il ne pouvait pas se défaire de ses bonnes vieilles Malboro Menthole, alors avec un fin sourire d’excuse, il en sortit une, la glissa entre ses lèvres puis l’alluma. Au passage, en tant que bon gentleman, l’Angleterre revenant au pas de course, il proposa son feu à Evariste. Puis il tira lentement sur sa cigarette, retrouvant ce petit goût de menthe qui lui plaisait tant… Oh, ça faisait presque quatre heures qu’il n’avait pas fumé, c’était tuant ! Quelques secondes de silence s’installèrent tellement les deux jeunes hommes se délectaient de leurs poisons respectifs.
A ses côtés, il entendit le jeune homme s’afférer dans son sac et n’y prêta pas une très grande attention, continuant de se délecter de sa cigarette, son ventre commençant à se calmer. Puis son attention fut entièrement captée par le dérangement dans le sac puisque, apparemment, Evariste venait de lui planter quelque chose qui sortait du dît-sac entre ses mains. Lorsque le brun comprit qu’il s’agissait là de l’emploi du temps du jeune homme, il haussa un sourcil. Oh non, les cours revenaient malheureusement au grand galop et dans un peu plus d’une demi-heure ils allaient devoir y retourner.

Il suivit du regard l’endroit que lui montrait le châtain, un seul et unique kanji qui, pourtant, voulait dire beaucoup de choses. Avec un fin soupir, le maudit du Singe répondit dans un petit marmonnement :

« C’est cours d’histoire-géo… Je n’aime pas vraiment cette option. Quant à la salle … » Mais il s’interrompit. Il croisa le regard de chien battu que venait de faire le maudit en face de lui et ses joues prirent une légère teinte rose… Il était adorable. Un nouveau sourire dessina les lèvres du brun lorsqu’il reprit. « … elle est dans le même bâtiment où j’ai cours… On pourra y aller ensemble, si tu veux ? »

Puis, soudainement, comme un impact, l’emploi du temps d’Evariste lui devient soudain beaucoup, beaucoup, et étrangement familier. Et, après avoir tiré sur sa cigarette, le brun murmura :

« Tu vas être content, très cher… Je crois bien que nous sommes dans la même classe… » Il regarda le numéro de classe en haut. « Oui, nous sommes dans la même classe. » Avec un sourire idiot, il releva la tête vers l’Ansel, lui tendit la main. « Félicitation, bienvenue dans la classe ! »

Puis une idée, un peu idiote, bien sûr, passa dans sa tête… Mais comme il en avait fait de même avec son emploi du temps en début d’année, pourquoi ne pas faire pareil ?

« Si tu veux, je peux te dicter tout notre emploi du temps et tu le recopiera en… de quelle nationalité es-tu, au faite ? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Invité le Lun 28 Juil 2008, 5:32 am

A l’assurance que lui donnait Axel de l’aider dans ses mésaventures typiques de nouveau ( qui plus est dans un pays étranger, Evariste avait le don de se compliquer la vie sans même le vouloir à la base ), lui répondit par un sourire gentil, et qui peinait à rendre compte combien il était content de cet état de fait. Trouver un allié autre qu’un de ses cousins dans cette immense galère qui s’annonçait, c’était un grand plus stratégique, et Evariste appréciait l’aide du Singe à sa juste valeur.
Il se fit la remarque idiote que les sourires du garçon face à lui pouvaient être éblouissants si on faisait pas attention – même que ça le changeait parce que Judikael c’était plutôt du genre ténébreux, voyez, et que sans mettre Axel à son niveau, ben mine de rien vers la fin il ne fréquentait plus que lui – et détourna les yeux, des fois que l’anglais sache lire dans les pensées.

« Ah dix-sept ans, tout le monde me dit que c’est un bel âge… »

Lui ne trouve pas spécialement, mais il paraît qu’il a une vision des choses très noires depuis quelques temps. Il hausse des épaules, et les voilà partis dans leur épopée clopes, Evariste acceptant le feu d’Axel, parce que le sien a décidé qu’explorer le fond du sac, c’était mais alors genre trop cool, et il arrive pas à le récupérer. Quand il parla, la fumée bleutée accompagna les mots hors de sa gorge, modifiant légèrement un peu sa voix, l’étouffant un peu :

« Ouais, depuis ce matin en fait. »

Evariste comprenait que la direction du lycée ne veuille pas cautionner un comportement de tabagisme précoce chez ses élèves, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de fumer, surtout quand il s’agissait de se concentrer. Si quand il était chez lui, en France, il avait demandé à certains profs un peu insolemment s’il pouvait fumer en cours, ici il ne s’y était certainement pas risqué. Pas vraiment prêt à lancer un scandale dans un nouvel environnement, l’Evariste, beaucoup trop effarouché pour ça.
Il aurait peut-être pu attendre avant de lui planter son emploi du temps sous le nez en lui demandant ce qu’il y avait marqué ( outre que pas savoir lire, franchement, y’a pas mieux pour passer pour un débile fini, mais bref ). Il acquiesça à la réponse d’Axel – histoire-géo, retenu – et grimaça légèrement quand le Singe déclara qu’il n’aimait pas cette option. Ca voulait sûrement dire que c’était barbant comme tout, peut-être même que le prof leur faisait colorier des cartes ultra-assommantes en leur ordonnant d’aller plus vite. Evariste refit une grimace – charmante au demeurant – plus appuyée, sans paraître se rendre compte de l’impact qu’avaient ses petites mines sur Axel.
Une profonde taffe sur sa cigarette qui annonce le fumeur marathonien, et il sourit à Axel.

« Ah oui avec plaisir, j’te suivrais pour pas me perdre. »

Mine de rien, ça va foutrement le changer, parce que jusqu’ici il n’a pas été capable de grand-chose hormis se perdre. Il battit des cils à l’annonce que lui fit Axel, un peu ( en fait complètement interloqué ). La cigarette se vit abandonnée au moins dix secondes d’affilée, après quoi Evariste tira de nouveau dessus pour aider sa réflexion :

« Mais comment ça se fait que je t’ai pas vu de la journée si on est dans la même classe ? … T’es sûr que t’étais en cours toiii ? »

La question est taquine et inquisitrice, le jeune homme ayant pris une fausse mine terrible d’interrogateur-chef vicieux et sans pitié. Ca aurait peut-être un meilleur effet s’il était borgne ou quelque chose dans ce goût-là, mais là, ça fait pas franchement peur. Il sourit ensuite à la question, et se redressa un peu ( oui tout le monde sait que les interrogateurs-chef se penchent vers leur victime, même quand ça les fait paraître plus petits du coup ) :

« Je suis français. Me demande pas ce que je fais ici, j’en sais rien ! »

Enfin si, il sait trèèès bien. Mais c’est de l’ordre des choses très privées. Il se mordille la lèvre une seconde :

« J’veux bien que tu me le dictes plus tard, oui, si t’as le temps… Ca me serait très utile, t’imagines même pas. »


Bon sauf pour les salles parce qu’elles, leurs numéros sont écrits en kanjis. Mais on va pas trop en demander d’un coup hein.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre innatendue ! [Pv.Fuckin'crabe <3]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum