Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Message  Invité le Jeu 26 Juin 2008, 6:04 pm

[ PV Itoja ]


L’hamburger reposait tranquillement sur le plateau, dans la fameuse boite en carton commune à tous les fast-foods. Sa chair dorée, nimbée de petites graines blanches, semblaient scintiller sous les lampions du plafond. Des tranches de salade dépassaient de ce corps gras et appétissant, dansant avec une sorte de mayonnaise remplie d’amidons. L’odeur qui s’en dégageait était à la fois salée et sucrée, envoyant des phéromones à d’autres hamburgers lors de la saison des amours. L’accouplement entre hamburgers était des plus étrange car…
Une ombre obscurcie soudain la chair scintillante du merveilleux sandwich plein de graisse et une main s’en empara, puis une deuxième, pour être sûr que l’animal ne se sauve pas en volant grâce aux feuilles de salade qui pouvaient s’agiter et planer l’espace de quelques secondes. Alors une bouche s’approcha de la chair tendre, et là ce fut le drame. Scromf. Scromf. Scromf. Apu d’hamburger n__n
Kaede poussa un soupir de contentement lorsque la dernière bouchée de hamburger disparu dans sa bouche de maudite du Dragon. Un soupir retentit à son côté.

« Ka-chan, c’est le troisième hamburger que tu dévores… je vais être en retard, moi ! »

« Mais… mais j’ai pas fini mes friiiiteuuuh ! »,
se lamenta ladite Ka-chan en lorgnant sur les morceaux dorés dans leur emballage, le regard plein d’amour.

« Mais je vais vraiment être en retard, moi ! Bon, écoute, j’y vais… on se voit demain en cours ! A plus… »


Et avant que Kaede n’aie eu le temps de dire « frite », l’amie avec qui elle était venue manger au fast-food se leva pour se rendre à son cours de piano. La jeune fille haussa des épaules et attrapa une frite qu’elle mâchonna à la manière d’une vache ruminant un brin d’herbe, ses joues dans le creux de ses mains. Une mèche rouge bordeau vint bientôt décider de lui chatouiller le nez, et Kaede passa une main dans ses cheveux multicolores pour les remettre en ordre. C’est qu’elle n’arrivait toujours pas à garder une couleur plus de quelques jours, et à la longue, les colorations ça coûtait cher. Et puis finalement elle c’en était accommodée. Et surtout, elle les aimait ses cheveux ! Bon, peut être un peu trop voyant… mais franchement, c’était pas ce qui gênait la jeune fille que de ce faire remarquer XD.
Une par une, les frites finirent dans la terrible machine à tuer qu’était la bouche de Kaede, dans d’affreuses et interminables souffrance. Puis la Dragonne s’amusa avec les différentes sauces qui lui restait. Elle tapissa par exemple le papier qui protégeait le plateau – ‘savez, celui rempli de pub – avec un mélange de ketchup et de sauce frite. Une mer de ketchup-sauce frite ! Bref, bien dégueulasse, mais de toute façon ça allait finir à la poubelle. La jeune fille se leva donc après avoir achevé son œuvre d’art tel Picasso Junior, se dirigea vers l’une des poubelles et…
PLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATCH !

« OMG .___. »


Kaede resta interdite, regardant avec la bouche grande ouverte le jeune homme qui venait de se prendre le plateau pile en plein milieu du visage (ne me demandez pas comment cela est arrivé, mais c’est arrivé). Le plateau tomba, mais le papier de publicité plein de ketchup et de sauce-frites resta collé au visage de l’inconnu. La jeune fille lui attrapa alors le poignet droit, et sans rien dire, le fit courir jusqu’au W.C… pour femmes -___-‘. Là, elle piailla mille excuses et commença à lui décoller le papier bien dégueulassé par ses caprices de gamine, armée d’une tonne de papier toilette et le robinet derrière eux en cas de secours. Elle essaya de lui enlever ketchup et compagnie. Il en avait même dans les cheveux ! Cheveux qu’il avait d’ailleurs d’une étrange cou… attendez !
Elle prit encore d’autres bouts de papier toilette et lui nettoya en partie le visage. Et là, ce fut de nouveau le drame. Rouvrant grand la bouche, elle recula et s’appuya contre le rebord du lavabo, scrutant avec de grands yeux le visage de l’inconnu encore à moitié recouvert de sauce. Elle ne savait pas pourquoi, mais la vue du jeune homme venait de lui faire un choc incroyable…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Message  Itoja Takaji le Ven 17 Oct 2008, 11:47 am

Une nouvelle journée avait commencée, et Itoja, dans sa chambre d'hôtel, se disait que c'était vraiment THE galère pour pénétrer dans la demeure des Sôma - et non pour pénétrer ailleurs... Hein ? Allusion perverse ? Certes -. Douche finie, son jean blanc enfilé et son polo noir et gris de même, polo qui avait en fait des manches bien trop longue pour le jeune homme, si bien que ses mains n'était pas visible, le garçon au visage de jeune demoiselle de style casse-cou et au corps mince décida qu'il allait aujourd'hui passé une journée de détente à faire tout et n'importe quoi. Une fois hors de l'hôtel, Itoja se mit à marcher avec flegme sur le trottoir, son gros casque audio sur les oreilles diffusant We Are The Champions de Queen, regardant les divers bâtiments sans vraiment d'enthousiasme, il se dirigea machinalement vers le centre-ville, pour au final et sans vraiment savoir comment il en est arrivé là, finir sa route en face du Toine's burger, ou comme il le dit pour désigner les fast food, un temple de la malbouffe.

Entrant dans le bâtiment tout plein de gens et faisant directement la queue, Itoja se mit à flâner en regardant les divers menus disposés sur les affiches, tiens ? Voilà que les "lettres" étranges qu'il était le seul à voir se manifestées, allez savoir ce que ça pouvait bien signifier, pour le moment, il avait beau tenir à jour une sorte de journal regroupant toute les lettres qu'il voit, il n'en comprenait pas encore le sens. Peut-être était-ce juste un délire de schizophrène, ou une image projeter par son cerveau. Après tout, il y a bien des génies sur terre qui disent voir les chiffres ou encore sentir la musique... Le problème pour Itoja, c'est qu'il était loin d'être un génie ou un prodige, à moins que la poisse et la maladresse soit un trait de caractère géniale ?

Poursuivant son chemin pour finalement finir devant une caissière horriblement laide, laideur qui soit dit en passant, donnait envie à Itoja de rebrousser son chemin, c'est pour dire ! Cette femme avait l'air plus proche d'un bulldog que d'une humaine. Commandant en détournant des yeux son plat, Itoja constata avec effroi le regard d'ados de sexe mâle et femelle se déposait sur lui. Autant les hommes le prenait pour une fille rebelle, que les filles le prenait pour un garçon super efféminé et salivaient à sa vue. Bref, en cet instant, Itoja avait envie de courir se planquer, se disant qu'il était maudit de ne pas prendre un gramme même en mangeant pour quatre. Son plateau maintenant en main, surplombé de trois hamburgers, deux barquettes de frites et un grand coca - quand je vous dis que c'est un gourmand -, le garçon à la chevelure aux teintes diverses prit possession d'une chaise et d'une table, et soudain, son visage blasé afficha un air de conquérant dangereux, lançant des regards sombres à quicquonque osait s'approcher de SON territoire.

Dévorant les hamburgers un par un, imaginant que ces derniers étaient des planètes, tout plein de petit êtres vivants, et que lui, le puissant et grand Itoja, était le dévoreur de monde - MWHAHAHAHAHA ? -, ainsi, il se mit dévorer les petits Hamburgeriens et leurs planètes, le trou noir faisant office d'estomac engloutissant sans aucune pitié ces pitoyables êtres. Cette bataille terminée, Itoja s'attaqua alors aux frites, qui étaient en réalité les vaisseaux spatiales des rescapés !!! Devenant alors un Kraken de l'espace, Itoja détruit sans remords les derniers vestiges de ces pitoyables Hamburgeriens !! Nul n'échappe à la fureur du Kraken de l'espace ! C'est alors que l'arme de destruction massive inter-galactique des Hamburgeriens se déclencha ! Et oui, le Baril géant à eau marron et glacées se lança vers le terrible Itoja !!! La bataille fût difficile, mais le destructeur et Kraken Itoja vaincu l'arme finale de ce peuple maintenant disparu ! Gloire au kraken LEGENDAIRE de l'espace !!! Sa fureur s'abattra sur tous un jour ! BWAHAHAHAHAHAHAHA !!!!

Maintenant que la terrible guerre était terminée, Itoja se redressa en lâchant un son fort bruyant, prouvant que sa fureur avait finit par payé. Ou tout simplement qu'il rotait en tout bon engloutisseur de cola. Emportant les restes du plan dimensionnel de la bataille, le jeune homme détruit définitivement les vestiges du peuple Hamburgeriens. Se retournant pour sortir du temple de la malbouffe, soudainement, quelque chose d'inattendu se passa... PLAAAAATCH PIF BOUM DTG !!!! Un plateau tout plein de saloperies atterri sans raison sur la face de garçonne du Kraken de l'espace ! Était-ce là une attaque d'un nouvel ennemi galactique ?

Le plateau atterri à terre, mais Ito n'y voyait toujours rien, en effet, le papier publicitaire était toujours collé sur son visage, de plus, Itoja était le genre de personnes à détester les sauces, autant vous dire que se retrouver avec du ketchup et autre sauces sur la gueule n'enchantait guère le jeune homme, qui avait une envie d'étriper le coupable. Mais il ne put rien dire que déjà, il se faisait entraîner quelque part par quelqu'un, un kidnappeur ? Un Serial Burgers ? Fichtre, dans quoi Itoja se faisait embarqué ? Entendant tout plein d'excuses d'une voix étrangement familière car ressemblant un peu à la sienne... Sauf que cette voix était du genre très bruyante et rapide, tandis que la sienne était plus dans le type mélodieuse et nonchalante, sauf quand il entre en mode bad, ou sa voix vire plutôt vers froide et blasée.

Se faisant tripoter la figure, Itoja se laissait faire pour le moment, une sérieuse envie de baffer la jeune femme demeurant en son for intérieur. Finalement, le visage toujours recouvert sur plusieurs parties de sa façade, Itoja rouvrit ses paupières, laissant voir ses grand yeux verts olive. La jeune femme en face de lui recula et s'appuya contre le rebord, la bouche grande ouverte. Elle avait quoi cette conne ? Tiens ? Son visage disait vaguement quelque chose à Ito... Faisant soudainement une mine choquée, le jeune homme fixa la jeune femme avant de se regarder dans la glace et de refaire la même chose 2 fois de suite, pour finalement reculé et hausser un sourcil.


" ... Un clone ? O___Ô "

Fixant la jeune femme, Itoja secoua son visage et ouvrit alors le robinet, passant sa face sous l'eau tout en retirant la sauce, une fois cela fait, il s'essuya le visage et fixa de nouveau la demoiselle, réalisant qu'il avait bien une sorte de double face à lui. Perplexe, Itoja se rapprocha et se mit à la regarder sous divers angles, avant de lâcher un petit toussotement signifiant " keske c ke ce binz ? ". Toujours étonné, Itoja fronçât alors les sourcils et sans raison, déposa ses mains sur les seins de la jeune femme, et se mit à les peloter.

" Merde, j'hallucine pas ?! O _o
... Euuuuh... "


Rougissant en réalisant que la demoiselle était bien réel, et de plus, était bien une demoiselle, Itoja retira ses mains et se coucha à terre, se mettant aux pieds de la jeune femme.

" Désooolé !!!! Je voulais pas vous peloter !!! Je suis pas un pervers !!!! Je sais !!! Pour me punir, frappez moi dans les parties !!! Je le méri.... "Visage changeant et devenant neutre. " Non mais qu'est-ce que je raconte moi ?! C'est à cause de toi le clone fille que je me suis pris ces trucs en pleine gueule ! Donc on est quitte en fait !!! "

Se redressant, Itoja recula de quelques pas, fixant la jeune femme avec un air du genre : -_-. Secouant son crâne pour faire sécher ses cheveux trempé sur le haut, Ito commença à se demander qui pouvait bien être cette nana qui avait tout l'air de lui s'il était venu au monde avec un air abruti et un corps de fille.

" Je me nomme Takaji Itoja. Toi t'es qui ? -o- "
avatar
Itoja Takaji
Oh pretty boy ~
Oh pretty boy ~

Masculin
Nombre de messages : 77
Âge [rp] : 17 ans
In love? [rp] : Euuuuh... Késako ? °__°
Étude|métier [rp] : Oreiller potentiel de Hinoiri.
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Message  Invité le Ven 14 Nov 2008, 3:47 pm

Kaede se demandait vraiment ce qui était en train de se passer. Rêvait-elle, ou bien avait-elle vraiment à faire à son propre clone ? Bah tiens, puisqu'on parlait de clone, voilà que ledit clone venait d'émettre le son..." Clone".
*Nan, connard, c'est toi, le clone è__é !* pensa Kaede, sans une note pacifique.
Mais on n'était pas dans Star Wars. Donc, un clone était impossible. Encore moins un complot de la CIA...
Le faux clone se mit à parler, disant à voix haute ce que la jeune fille pensait tout bas. Il se demandait s'il hallucinait. Oui oui, bien sûr, et elle, elle était l'Impératrice de Chine !
Impératrice de Chine ou non, voilà que ce stupide clone (on avait pas le droit de lui ressembler, à la Kaede, BINDIOU !), se mit à ... OMG ! à lui peloter les seins ! MAIS IL ETAIT COMPLETEMENT MALADE CE TYPE !
Kaede allait pousser un cri de guerre histoire de l'effrayer, de montrer qu'il avait pas le droit de la toucher par St Dragon, mais le jeune homme rougit et lui administra une petite dose d'excuses pour ensuite l'accuser. Quoi ? C'était de SA faute s'il venait de lui peloter la poitrine ? Raaaaah !


"NON MAIS CA VA BIEN, OUAIS ? C'EST PAS PARCE QUE T'AS L'AIR DE ME RESSEMBLER QUE C'EST UNE RAISON POUR TOUCHER A MA POITRINE !"



Kaede, baisse d'un ton, tu vas lui déchirer les tympans, jeune fille...
--'
Ils avaient beau être dans les toilettes, tout le FastFood avait du entendre cette si jolie phrase chantée par la maudite du Dragon. En même temps, elle avait le droit, ce n'était pas tous les jours que vous rencontriez votre double au masculin...
Sans pouvoir s'en empêcher, Kaede avança d'un pas et posa un doigt sur le visage du jeune garçon. Elle traça comme des signes sur ses joues, puis sur son nez, son front, et enfin ses lèvres... Il était... Oui, il était son double. Et c'était dérangeant, plus que dérangeant...
Il s'appelait Takaji Itoja. Pas Sôma. Wa. Méga étrange. Kaede ouvrit de grands yeux. Une tentative de pacification. Bon, pourquoi pas...


"Moi, Sôma. Sôma Kaede."


Elle resta muette quelques secondes de plus, et n'y tint finalement plus :



"Mais t'es qui oO ?! Un envoyé de la CIA ? Un gars qui vient de futur, d'un monde comme Star Wars ? T'es une blague ? Un mec qui aime bien changer de visage ? T'es quiii ? Oui, Takaji Itoja, je sais, mais euuuh... comment dire... Merde, tu me ressembles trop ! "


Elle fronça les sourcils, attrapa de nouveau le poignet du jeune homme, et l'emmena hors des toilettes.
Une fois de nouveau assise à l'une des tables du fastFood, elle s'exclama :


"Assis toi aussi, je crois qu'on doit discuter >< ! "



[ PS : je ferai mieux la prochaine fois niveau rp --' ... C'est pas terrible ]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Message  Itoja Takaji le Dim 30 Nov 2008, 11:39 am

Itoja se rappellerait toute sa vie de ce que la jeune demoiselle gueula, elle l'avait dit avec une telle force, à en rendre sourd le pauvre Ito, qui faisait des grands yeux ronds. Elle avait dit cela si fort que déjà tout le monde hors de ces wc avait dû entendre la plainte de Kaede, et là, c'est le drame. Comment que Ito il allait faire pour se barrer d'ici sans être regarder, parce qu'un type ressemblant à cette fille, bah il n'y avait que lui dans le coin pour cette place. Réfléchissant à ce problème inattendu, Itoja resta tout droit lorsque miss j'te-bombarde-la-gueule-avec-mes-sauces-dégeulasses déposa un doigt contre son visage. Elle se mis alors à laisser glisser on doigt contre le visage du double mâle, qui rougissait légèrement à cela, beh oui, elle restait mignonne la demoiselle, et lui, il se faisait pas tripoter la face tous les jours. Encore moins par des doigts tout gras à cause des frites.

La folle furieuse ouvra donc grand ses yeux, laissant le pauvre Ito avec le goût des frites et du sel sur ses lèvres, pas cool, ça lui donnait faim. Et oui, on peut être un goinfre s'étant remplit le bidon et en revouloir. Bref, elle se présenta sous le nom de Sôma Kaede. Sôma. Hum. NIAAAAAAAAAAA ?! Mais c'était le nom de sa famille d'origine au Ito ! Le ito ouvra à son tour grand ses yeux, la bouche entrouverte, voyons, elle était une Sôma, et de plus, c'était pratiquement sa double... Itoja bugga alors dans son dedans, se posant tout pleins de questions avec une mine à faire flipper le père fouettard. Mais il n'en plaça pas une seule sur le coup, en effet, la Kaede semblait plus rapide que lui pour passer à la phase interrogatoire.

Les questions de la demoiselle étaient un peu beaucoup idiotes, et Itoja se contentait de lever son sourcils droit de plus en plus haut au fil des possibilités qu'émettait la jeune femme, il avait trouvé plus illuminé que lui ? Cela dit, Itoja tilta à " tu me ressembles trop ", répliquant en son for intérieur " TA GUEULE PETASSE ! C'EST TOI QUI ME RESSEMBLE !!! ", et au final, sans vraiment comprendre, Itoja se fit de nouveau entraîné par la demoiselle - à croire que c'était une experte du je te chope le bras et te tire là où je veux me rendre. Se faisant donc tiré jusqu'à une table, la demoiselle s'assit et lui demanda de s'asseoir, argumentant qu'ils devaient discuter - naaan, sans dec ?

Itoja fixa donc la double, puis pu sentir des regards sur lui et la jeune fille, tournant sa tête, il aperçut deux jeunes hommes lui faire un sourire et un v de la victoire, et plus loin, une fille le foudroyer du regard, merci Kaede d'avoir gueulé, on était super discretos grâce à toi. Grognant, Itoja reporta son regard sur Kaede, il ne savait pas trop quoi dire pour le moment, et en voulait pas vraiment réfléchir à la situation peu banale. Cherchant du regard une voie d'urgence pour se barrer de là, il soupira lentement avec un air résigné puis s'affala sur la table, regardant fixement Kaede avec un air ailleurs.


* Qui peut bien être cette fille ? Elle me ressemble comme deux gouttes d'eau -sauf qu'elle a un corps féminin, jusqu'à avoir la même voix que moi avec des intonations différentes... Et c'est une fille de la famille Sôma, qui d'après les papiers que j'ai trouvé, est la famille m'ayant refourgué à mes vieux... Huuum...

Soufflant sur l'une de ses mèches vertes, Itoja se frotta le crâne puis déposa son index sur le visage de Kaede, inversant les rôles, il se met à faire glisser son index sur le visage de la jeune femme, un air concentré et à la fois méticuleux sur la figure, une fois terminé, il leva ses yeux au plafond avec un air légèrement agacé.

* Pfff, on a à peu près le même visage, mais si j'en juge par les articles que j'ai lu dans la presse... C'est ELLE qui a le plus beau visage ! >o< *

Grognant, Itoja décoha un regard jaloux à Kaede, tout en fronçant les sourcils, bah voui, ils étaient des doubles, mais pour quelques millimètres, bah c'était Kaede qui avait le plus beau visage, pas juste ! Soupirant, Itoha croisa les bras contre la table et déposa son menton dans le cercle formé, dirigeant son regard sur sa droite, il lâcha un autre soupir.

" ... Je sais pas trop quoi dire... Mais en gros, je suis ici car j'ai découvert que j'ai été adopté... Et pour faire simple, Sôma est le nom de la famille qui m'a abandonné. "

Reportant son regard vert sur Kaede, il attendi sa réaction, tout en ayant une envie de manger pas possible. UoU

[ J'éspère que ça te plaira, j'étais pas trop inspiré ^^' ]
avatar
Itoja Takaji
Oh pretty boy ~
Oh pretty boy ~

Masculin
Nombre de messages : 77
Âge [rp] : 17 ans
In love? [rp] : Euuuuh... Késako ? °__°
Étude|métier [rp] : Oreiller potentiel de Hinoiri.
Date d'inscription : 01/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut JAMAIS tapisser le fond du plateau avec du ketchup...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum