L'attente d'une déesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'attente d'une déesse

Message  Yuuhei Sôma le Mer 21 Mai 2008, 8:26 am

La fin des cours était presque arrivée, il ne restait que quelque minute avant que la cloche retentisse et que les élèves sorte du bâtiment. Yuuhei se tenait prêt de l'entrée à l'extérieur attendant avec patience que Yui termine ses cours. Il lui avait promis d'être toujours là a l'attendre, ayant deviner qu'elle n'avait pas encore réussie a se faire beaucoup d'amis parmis compagnons de classe. Il imaginait la douleur qu'elle devait ressentir, même si elle lui cachait. Yui n'aimait pas dévoiler ses sentiment, même s'il était le plus près d'elle a entrevoir ses émotions.

La cloche sonna alors, prenant appui contre le mur, il regardait les jeunes sortir de l'édifice. certains avait un air heureux et soulager, d'autre semblait blasé. Certaines des étudiante le regardait curieusement, ou d'autre lui offrait un jolie sourire. Lorsqu'il la vit sortir, ses yeux ne vit plus qu'elle, la regardant avec tendresse. Certes ont pouvait y lire tout l'amour qu'il portait pour elle... Lorsqu'elle arriva a lui, il lui fit un tendre sourire, prenant aussitôt son sac contre son épaules droite.

"Bonjour, alors comment c'est passé ta journée?"

Il lui montrait déjà sa main, prêt a marcher a ses côté vers le chemin du retour et pour passer un petit peu de temps en sa compagnie, pourtant sa douce ne semblait pas d'humeur ou peut-être mélancolique... Elle était pourtant des plus mignonne avec cette moue légère au visage qu'il savait reconnaitre chez elle.
avatar
Yuuhei Sôma
Maudit par le coq - Footix, le retour !
Maudit par le coq - Footix, le retour !

Féminin
Nombre de messages : 141
Âge [rp] : 20 ans
In love? [rp] : Yui Sôma
Étude|métier [rp] : étude universitaire en enseignement
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yui Sôma le Ven 23 Mai 2008, 11:25 pm

Sa journée avait été horrible, comme toutes celles des semaines qui avait suivis son arrivée au collège. Pourtant, elle n'avait pas abandonné et avait bel et bien l'intention de tenir bon. Elle était rapidement devenue le souffre-douleur de sa classe, non seulement par son statut de nouvelle mais elle n'avait jamais fait que la classe à la maison et de ce fait, était une sale ignorante selon ses camarades de classe. Oh, on avait bien essayer de lui parler à quelques occasions, par pitié probablement, mais son manque d'intérêt suite à ses quelques essais, avait convaincue les plus sympathique à la laisser à son triste sort. Comment aurait-elle pu sympathiser avec les autres, elle qui se voyait comme un intrus dans leur monde et qui ne connaissait pas ce lien amicale. Non, elle n'avait pas besoin d'ami ou de pitié, elle se contentait d'avancer, essuyant les mauvaises blagues sans broncher et ignorant les humiliations publique. Ses professeurs semblaient désolé pour elle mais personne n'osait s'avancer pour la défendre mais ça, elle s'en fichait bien, elle n'attendait rien de ses gens sans importance à ses yeux.

Bref, la cloche avait sonné et c'est avec la même douceur et lenteur qu'elle se dirigea à son casier. Lorsqu'elle l'ouvrit, elle eut la chance de découvrir que la plupart de ses cahiers étaient trempé, encore une blague pour le souffre-douleur. Un groupe d'élève la regardait en souriant, attendant qu'elle craque, crie ou pleure mais elle se contenta de prendre les livres mouillé, de les glissé dans son sac, avec ce même air froid et indifférent et referma son casier. Elle posa son regard d'acier sur eux un instant, les regardant prendre un air offensé et franchement mécontent et elle se tourna, se dirigeant vers la sortie. Pas mal d'élève étaient déjà sortis et elle se mêla tout simplement à la foule mouvante, jusqu'à ce qu'elle arrive finalement dehors, où elle fit alors de son mieux pour marcher seule et non pas pressé aux autres.

Certains élèves la regardaient avec pitié, d'autre riait tout simplement en se remémorant la blague qu'on avait proposé de lui faire à la sortie des classes ou encore, on l'ignorait tout simplement. Heureusement pour elle, aucun élève ne se montra méchant alors qu'elle se dirigeait vers la sortie, où elle aperçue Yuuhei. Elle savait fort bien que si Yuuhei avait aperçue un comportement un tant sois peu blessant envers elle, il se serait rué sur la personne en question. Et voilà, bien qu'elle eut fort probablement apprécier de voir le visage des personnes saigné et les voir craindre son chevalier, elle n'avait pas envie de faire d'histoire, encore moins avec de banale être humain. Rejoignant les côtés du maudit qu'elle appréciait le plus, en fait il devait plutôt s'agir du seule qu'elle ai jamais apprécier, elle hésita à lui tendre son sac mais voyant sa mine heureuse et son sourire, elle soupira et le lui tendit.


'' Rien de spécial... ''

Mais en fait, alors qu'il glissait le sac sur son épaule, elle devinait déjà la tâche foncé qui maculait le bas de son uniforme, dans son dos. L'eau avait passé à travers le tissus de son sac et avait réussis à la touché. Elle fit comme de rien et se contenta de le suivre, s'efforçant d'ignorer les ricanements de certains élèves, la suivant des yeux. Le sac dégoutait doucement au sol et elle espérait sincèrement que Yuuhei ne remarquerait rien, elle n'avait pas envie d'en parler. Elle accepta son bras sans ajouter quoi que ce sois et se mit en route, ne se retournant pas une seule fois. Elle ne voulait pas le laisser paraitre mais elle était pressée de rejoindre son cher manoir, son sanctuaire intouchable, où elle était la seule maitre.

'' Rentrons tu veux bien, je suis plutôt fatiguée. ''

Son visage restait impassible alors qu'elle se tournait vers le maudit, qui lui offrait pourtant tout son amour dans son seul regard. Parfois, lorsqu'elle avait des accès gentillesse et de conscience, chose plutôt rare, elle regrettait presque ses agissements avec Yuuhei. Après tout ce qu'il faisait pour elle, tout ce qu'il lui offrait, le temps qu'il lui consacrait, il aurait été normal qu'elle lui offre plus, qu'il ai droit à quelques sourire mais elle ne s'en sentait pas le coeur ou enfin, plutôt rarement disons.

'' Merci d'être venue me chercher mais ce n'était pas nécessaire, tu sais. Je ne veux pas que tu te dérange pour moi, je sais que tu es occupé... ''

_________________
The truth is hiding in your eyes.
It's hanging on your tongue.
Just boiling in my blood.
But you think that i cant see, what kind of man that you are?
If your man at all.
I will figure this one out on my own...

[ Screaming i love you so ]
avatar
Yui Sôma
Chef des Sôma - Petite poupée de porcelaine

Féminin
Nombre de messages : 434
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : ._____.
Étude|métier [rp] : Dernière année de collège
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yuuhei Sôma le Sam 24 Mai 2008, 5:42 am

Certes Yuuhei n'était au courrant de rien de ce que les élèves pouvait lui faire endurer. S'il le savait, il aurait sans doute été voir les profs de cette école ou bien les jeunes qui lui faisait tout cela. Mais Yui ne laissait rien paraitre dans son comportement et puis aucun élèves n'avait oser faire quoi que ce soit devant lui, pour l'instant...

Elle ne lui contait jamais rien de ses journée, comme si tout ceci était d'un ennuie mortelle, il n'avait jamais vue ses yeux remplie d'étoile après sa première journée. Non Yui semblait parfois détester l'école, mais comme elle avait toujours cette même expression en permanence, cela était plutôt dure a diagnostiquer pour Yuuhei. Yui avait un grand problème pour ce qui était de laisser aller ses émotions. Son sac a dos contre l'école, sa main dans sa main, ils marchaient côtes à côtes, rien de plus ne pouvait le rendre heureux. Yui lui dit qu'elle ce sentait fatigués et qu'elle voulait rentrer. Il comprit alors qu'elle ne voudrait sans doute pas faire un arrêt ou même qu'il allonge son temps avec elle, ce qu'il respectait malgré ses sentiment pour elle. Certes l'amour qu'il ressentait pour elle et qui n'était point partager le faisait parfois souffrir, car il était prêt a tout pour elle. Mais il ne pouvait se résoudre a partir et prendre ses distance, car même si c'était le seul liens qu'il pourrait avoir, il le prendrait. Car la rendre heureuse et la voir heureuse lui suffisait pour l'instant, malgré cette envie irrésistible de la prendre dans ses bras, de l'embrasser, qu'elle soit sienne...

Puis elle le remercia en lui disant qu'il n'était pas obliger en sachant qu'il était occuper et qu'elle le savait. Ce qui le surpris assez , à vrai dire. yui était quelqu'un qui ne donnait pas souvent , mais qui prennait et demandait beaucoup, alors pourquoi lui dire cela, il y avait anguille sous roche.

"Pourquoi? Ça te derrange que je vienne?"

Son sourire devint alors plus taquin, croyant avoir trouver la raison.

"As-tu peur que je te fasse honte devant tes camarades de classes, t'inquiète la plupart des jeunes adolescente vont croire que je suis ton frère ou bien ton copain. Tu vas passer pour quelqu'un qui sort avec des plus vieux, et ça, les jeunes admire ça! Je sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs..."

Puis il sentie quelque chose de froid et mouiller dans son dos, il passa sa main contre son dos pour sentir que c'était mouillé. Il n'en fit rien parrure, n'en disant rien, devinant que c'était sans doute son sac qui était mouiller, mais pour qu'elle raison? Il n'avait pas plus depuis quelques semaine...

"Puis sinon, les cours ca va bien? Est-ce que tu trouve ca plus difficile?"

Il la regarda avec un regard attentifs et intéresser attendant sa réponse.
avatar
Yuuhei Sôma
Maudit par le coq - Footix, le retour !
Maudit par le coq - Footix, le retour !

Féminin
Nombre de messages : 141
Âge [rp] : 20 ans
In love? [rp] : Yui Sôma
Étude|métier [rp] : étude universitaire en enseignement
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yui Sôma le Sam 24 Mai 2008, 7:02 am

Ils avançaient doucement, la chaleur du corps de Yuuhei se glissant vicieusement dans celui de Yui, qui trouvait toujours cet effet étrange. On l'avait si peu touché dans son enfance que cet échange de chaleur lui semblait toujours irréel. Bien entendue, Yuuhei était la seule personne dont le contact était acceptable et elle ne partageait jamais la chaleur de quiconque sauf la sienne. C'était un peu sa façon à elle de lui montrer un peu d'attention, un peu d'affection comme il disait mais il ne le savait fort probablement pas. Elle causait rarement et elle n'aimait pas parler d'elle-même, sauf lorsqu'elle désirait quelque chose bien entendue. Et fort malheureusement pour Yuuhei, l'affection ne faisait pas partit des besoins essentiel de la jeune femme, tout comme elle se passait très bien des sourires ou de toute gentillesse.

La chaleur la soulageait toutefois légèrement, même si elle ne l'aurait jamais avouer, bien entendue. Le rond froid et humide de tissus qui lui collait au bas du dos, faisait opposition à cet effet de chaleur et cette différence distincte, lui plaisait étrangement. Savourant la froideur de son vêtement et la chaleur de la main de Yuuhei, elle n'osait pas trop parler. Il lui demanda toutefois si sa présence la dérangeait. Bien entendue, elle lui avait dit de ne pas se déranger pour elle, bref il était normal qu'il pose ce genre de question. Elle ne se souciait jamais de quiconque, n'est-ce pas? Alors pourquoi Yuuhei aurait pu croire que cette fois, elle se souciait de lui et de son emploi du temps? Et en fait, il avait raison, elle ne pensait encore une fois qu'a elle. S'il ne venait plus, elle n'aurait pas à tenter de dissimuler son statut de souffre-douleur et de ce fait, les risques que le maudit ne se jette dans une bagarre ou qu'il parle de ce genre de problème à l'un des professeurs, serait évité.


'' Ce n'est pas ça. Je pense seulement à tes études, il faut que tu deviennes un bon médecin, c'est non seulement dans l'intérêt de ta famille mais aussi dans le mien. Si je suis pour me balader au bras d'un maudit, aussi bien qu'il sois bien instruit et gagne sa vie respectablement. ''

Elle regardait droit devant elle en lui répondant, gardant ce ton neutre mais d'une douceur qu'elle arborait seulement avec Yuuhei. En fait, le maudit ne le réalisait peut-être pas complètement mais il avait droit à plusieurs privilège avec l'illustre chef. Non seulement le laissait-elle la touché, mais elle lui répondait plus souvent qu'aux autres, elle l'écoutait aussi avec attention et elle appréciait sa compagnie, elle lui faisait même parfois l'honneur d'accepter de l'accompagner au dehors, chose qu'elle aurait refuser aux autres maudits. Même si elle ne se montrait pas plus plaisante ou sympathique avec Yuuhei, elle faisait visiblement des efforts.

Mais voilà, il ajouta en souriant, que les autres élèves ne pourraient qu'être admiratif devant sa relation possible avec lui. C'est vrai qu'il était plus âgé qu'elle, ça se voyait et puis, il attendait toujours docilement à la clôture qu'elle sorte de classe pour la ramener, sa commençait d'ailleurs à faire jaser au collège. On avait d'abord crut à un grand frère protecteur mais en voyant qu'il revenait au fil des semaines, qu'il ne se lassait pas et qu'il la regardait avec autant d'amour, autant de passion, on avait vite sauter à la conclusion qu'il s'agissait de son petit ami, peut-être même de son fiancé. Yui n'avait rien dit pour démentir les rumeurs, tout comme elle n'avait rien dit lorsqu'on lui avait demandé de présenter son frère à telle ou telle fille. Elle restait impassible, elle ne voulait visiblement pas se mêler aux autres et se contentait de les regarder de loin, les observant, tel un scientifique avec des bestioles, c'est ainsi qu'elle se voyait en fait.


'' De toute façon, ils croient déjà tous que tu es mon fiancé, pour ce que sa change. ''

Vint alors la question sur les cours et elle se contenta d'hausser les épaules. Non, les cours n'étaient pas difficile, en fait, elle se débrouillait fort bien et ses professeurs la complimentait sur ses excellentes notes. Le plus dur, c'était d'ignorer les autres, les brimades, les mauvais tours et la disparition de ses livres ou encore de ses crayons, parfois même le bris de matériel. Elle ne disait rien mais souvent, elle se voyait pris d'un mal vicieux de leur écraser la tête contre le sol jusqu'à ce qu'il en pisse le sang. Dans ce genre de moment, elle se contentait de les regarder avec froideur, l'air impassible et de continuer comme de rien, le lendemain elle arrivait avec des cahier neuf où tout avait été recopier comme s'il s'agissait du premier cahier. Rien n'était à son épreuve et en fait, elle commençait à espérer que les brimades cessent devant son impassibilité notoire. Elle devenait l'ennuyante souffre-douleur selon certain mais d'autre trouvait au contraire, qu'elle tenait bien son rôle en ne se plaignant jamais et en continuant comme de rien, qu'elle aimait donc son rôle.

'' Les cours vont bien, j'ai de bonnes notes. Ne t'inquiète pas pour moi Yuuhei, je suis bien assez grande pour prendre soin de moi, non? ''

La question n'en était pas réellement une, mais elle déposa tout de même son regard légèrement mélancolique, à nouveau, sur lui. Elle c'était arrêter de marcher un instant, attendant sa réponse pour se remettre en route. Elle fit bien attention à ne pas regarder les petites tache plus foncé derrière eux, sur le trottoir, suivant les pas de Yuuhei. Son sac dégoutait toujours mais heureusement Yuuhei n'avait rien vue et ne lui en parlerait pas.

_________________
The truth is hiding in your eyes.
It's hanging on your tongue.
Just boiling in my blood.
But you think that i cant see, what kind of man that you are?
If your man at all.
I will figure this one out on my own...

[ Screaming i love you so ]
avatar
Yui Sôma
Chef des Sôma - Petite poupée de porcelaine

Féminin
Nombre de messages : 434
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : ._____.
Étude|métier [rp] : Dernière année de collège
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yuuhei Sôma le Dim 25 Mai 2008, 1:40 am

Lorsque Yui lui avoua que certains élèves croyait déjà qu'ils étaient ensemble, il garda sa joie, essayant d'imaginer ce que cela aurait pu être, car certes il avaiut des privilèges. Il savait aussi être surment le seul capable de calmer la jeune fille et de la rendre un peu heureuse. Mais devennir son amoureux serait tellement plus, il pourrait lui offrir cette affection qu'il ressent depuis bien des années sans gênes, sans limites, tout en ayant cette amour remis en retour. Malheureusement, tout ça était encore bien loin, puis rien ne lui disait qu'il arriverait réellement à la séduire un jour, peut-êtrte le voyait-elle comme un grand frère protecteur, ce serait bien lui envoyez un poignard un coeur si elle lui dévoilait cette réalité. Mais la véritable raison qu'elle lui offrit par rapport au fait qu'il soit occupés lui laissa une étrange sensation, Yui n'était certainement pas le genre a penser ainsi, enfin il ne croyait pas qu'elle lui disait toute la vérité, elle semblait essayez de la lui cacher. Ce qu'elle tentait de dissimiler avait-il un liens avec le fait que son sac était trempé, il n'osait lui demander. Mais elle le rassura quelque peu en lui disant que tout allait bien là-bas, finissant sa phrase avec un "je suis bien assez grande pour prendre soin de moi, non? ". Puis elle s'arrête ce qui le fit faire de-même et lui faire face.

"Je sais bien Yui, pardonne moi, je suis peut-être trop protecteur envers toi, mais tu parle si peu de ce que tu ressent..."

Il osa lui caresser la joue de sa main d'un geste affectueux.

"Parfois j'ai l'impression que même si tu souffrait je n'en saurais rien."

Son regard devint plus tendre, plus doux, elle pouvait voir qu'il était réellement sincère dans ses paroles. En cette instant il aurait bien aimer lui dévoiler tout l'amour qu'il portait a son égard, mais est-ce que cela changerait quelque chose, il n'en était pas du tout convaincue.
avatar
Yuuhei Sôma
Maudit par le coq - Footix, le retour !
Maudit par le coq - Footix, le retour !

Féminin
Nombre de messages : 141
Âge [rp] : 20 ans
In love? [rp] : Yui Sôma
Étude|métier [rp] : étude universitaire en enseignement
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yui Sôma le Jeu 29 Mai 2008, 11:31 pm

La main chaude de Yuuhei vint se poser sur sa joue et Yui se contenta de planter son regard dans le sien. Avait-il remarquer la différence dans ses grand yeux brun? Elle espérait que non, bien entendue mais la vérité était que son air blasé semblait s'envolé sous cette démonstration d'affection. Son regard c'était fait moins dure, voir presque suppliant alors que la main de son cousin lui caressait tendre la joue, lui laissant une envie de soupirer d'aise. Yuuhei avait beau être le maudit qu'elle acceptait le mieux, qu'elle appréciait davantage, elle le détestait fort probablement davantage que tous les autres. Les autres maudits lui laissaient cette impression de supériorité cruelle, ils ne cherchaient pas à la faire sentir mieux par gentillesse mais bien pour leur propre bien être, personne n'était comme Yuuhei, à ses côtés afin de lui faire plaisir à elle en premier. Non, tout le monde l'approchait parce qu'il le fallait mais pas Yuuhei, il recherchait sa présence et ça, c'était la différence.

Elle avait beau porter plus d'espoir vers le maudit par le coq, lui offrir plus d'avantage, elle ne le détestait pas moins. Eh oui, elle détestait Yuuhei par moment, et sa gentillesse ne faisait qu'augmenter ce sentiment de haine envers lui. Il la changeait, il la rendait de moins en moins mauvaise, même si en apparence, elle devenait toujours de plus en plus cruelle avec les années. Le fait était que Yuuhei éveillait en elle le côté humain, à ses côtés elle recherchait l'attention, elle cherchait son affection, muettement bien entendue mais elle sentait bien qu'elle les cherchait et ce simple fait la rendait folle de rage contre lui. Elle aurait voulue le frapper, lui crier de partir, lui dire qu'il ne lui faisait aucun bien mais après, il ne serait peut-être plus revenue et ça, c'était encore pire que d'endurer l'humanisme, de se sentir humaine, normale et remplis d'émotions.

Voyant, encore une fois, tout l'amour qu'il lui portait, dans ses yeux, elle soupira en l'écoutant parler. Pourquoi se montrait-il toujours aussi peu égoïste? Elle aurait pu le frapper à cet instant mais l'amour qu'elle-même lui portait, la retint bien de se laisser aller. Si seulement il aurait bien voulue se montrer moins bon avec elle, moins gentil et attentionné, elle aurait pu le jeter comme tous les autres mais Yuuhei semblait tout faire dans le sens opposé. Il ne l'aidait pas du tout et elle sentait qu'elle changeait peu à peu à son contact. Les punitions qu'elle offrait aux autres maudits pour un rien, ne l'amusait plus, elle se sentait parfois même coupable. Elle n'aimait plus autant le malheur des autres et sa la rendait folle, elle aurait tellement préféré être comme son père et laisser la folie tuer le peu d'humanisme existant en elle mais voilà, Yuuhei ne la laissait pas faire.


'' Ma souffrance n'appartient qu'a moi, je ne vois pas pourquoi je la partagerais avec toi. Et puis, un Dieu peut-il réellement souffrir Yuuhei? ''

Sa question était étrange mais son regard était pire, elle avait légèrement plisser les yeux et on pouvait y lire une infinie tristesse. En temps normal n'importe quel ancien lui aurait répondue qu'un Dieu ne souffre pas, qu'il peut seulement faire souffrir, qu'un Dieu comme elle, est bien au dessus de tout sentiment mais voilà, il ne s'agissait pas d'un ancien, il s'agissait de bien mieux, de Yuuhei. Elle n'avait jamais cru posséder de sentiments jusqu'à tout récemment. La méchanceté de ses camarades de classe lui avait parfois donné envie de tuer, parfois de pleurer, d'autre fois, elle se surprenait à s'ennuyer de Yuuhei ou encore, de presque sourire à l'idée de rejoindre son cher manoir. Non, Yuuhei ne faisait que la rendre faible, les anciens lui disaient sans arrêt, il n'était pas très fier de la décliner ainsi mais elle sauvait les apparences et se montrait donc deux fois plus cruelle, plus froide et distante, elle passerait par dessus tout ça.

_________________
The truth is hiding in your eyes.
It's hanging on your tongue.
Just boiling in my blood.
But you think that i cant see, what kind of man that you are?
If your man at all.
I will figure this one out on my own...

[ Screaming i love you so ]
avatar
Yui Sôma
Chef des Sôma - Petite poupée de porcelaine

Féminin
Nombre de messages : 434
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : ._____.
Étude|métier [rp] : Dernière année de collège
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yuuhei Sôma le Dim 01 Juin 2008, 4:24 am

'' Ma souffrance n'appartient qu'a moi, je ne vois pas pourquoi je la partagerais avec toi. Et puis, un Dieu peut-il réellement souffrir Yuuhei? ''
Voici la phrase qui pouvait bien lui offrir autant de douleurs, mais cette dernière question, était-elle prête a recevoir sa réponse, pouvait-il réellement lui répondre? Tant pis si elle le giflait il ne pouvait laisser cette occasion.

"Avec tout le respect et l'admiration que je te porte, si un Dieu est capable d'aimer, il peut aussi ressentir des sentiments, se sentir trahis ou bien souffrir, ça j'en suis convaincu."

Sans réfléchir, la main chaude de Yuuhei encore contre la joue de la jeune fille alla a sa nuque la tirant vers lui afin de l'enlacer tendrement en se penchant légèrement vers elle a sa hauteur, ses lèvres étant coller contre son cou, il lui chuchota alors.

"Puis je ne pourrais jamais laisser personne descendre ou ridiculiser ce Dieu en qui je crois, si quelqu'un t'embête et que tu en est impuissante, j'aimerais t'aider Yui. Je donnerais tout pour toi..."

Il avait bien capter ce sentiment dans le regards de sa douce, il savait qu'il y avait quelque chose qui clochait sans toute fois lui demander directement, il voulait simplement qu'elle sache qu'il serait prêt a tout pour elle, peut importait le reste. Yuuhei c'était donner comme but dans la vie d'offrir le bonheur au gens qui comptait pour lui, puis depuis son adolescence, il c'était bien rendu comte que la personne la plus précieuse pour lui était cette jeune fille. Tous la trouvait vilaine, mesquine, sournoise. Yuuhei quant a lui avait été attirer par elle, trouvant désolant de voir par qu'elle souffrance elle avait du passer pour ce rendre a devenir ainsi. Puis apprenant a toujours mieux la connaitre, étant persuader que la jeune fille cacher sous ce masque ne pouvait qu'être jolie, pure et innocente. Il croyait en elle, en l'humain qu'elle était et en ce Dieu qu'elle pouvait devenir. Il savait qu'elle pouvait être radieuse et plus les jours s'écoulait plus il en tombait sous le charme... Sa main lui caressa la chevelure, humant son odeur légèrement, aussi bien en profiter pendant qu'il le pouvait, puis il s'éloigna doucement, lui offrant un baiser contre le front, puis un magnifique sourire.

"Bon aller, j'arrête je sais que tu me déteste quand je commence."

Reprenant sa main, il reprit le chemin du retour, pouvant encore sentir le doux parfum de Yui. Un jour elle s'ouvrirait a lui, encore plus que maintenant, il en était persuader, il l'apprivoisait de jour en jour et même encore elle l'épatait.
avatar
Yuuhei Sôma
Maudit par le coq - Footix, le retour !
Maudit par le coq - Footix, le retour !

Féminin
Nombre de messages : 141
Âge [rp] : 20 ans
In love? [rp] : Yui Sôma
Étude|métier [rp] : étude universitaire en enseignement
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yui Sôma le Ven 06 Juin 2008, 8:53 am

La jeune fille avait posé la question mais elle savait déjà la réponse et bien entendue, Yuuhei ne la déçue pas. Il l'attira contre lui, la forçant à une accolade qu'elle ne détestait pas, elle n'oserait jamais le dire mais en fait, elle appréciait sa chaleur plus que toute autre chose. Mais même si les mots de son cher maudit était là pour la rassurer, lui faisant la promesse de la défendre, elle ne retenait que ce qu'il avait dit au sujet de ses sentiments. Posant une main sur son torse, fermant les yeux, profitant du fait qu'il ne voyait pas son expression, elle serra légèrement le tissus au creux de sa main. Yuuhei ne savait jamais quand il allait trop loin, il semblait savoir comment toucher ses cordes sensible.

Il osait prétendre qu'elle pouvait aimer et se sentir trahisse. Ses ongles éraflant doucement sa peau à travers le tissus, elle soupira. Elle n'était pas retenue contre son gré, elle voulait rester là. Mais il avait tord, elle ne se sentait pas capable d'aimer, on ne le lui avait pas appris mais elle le découvrait peu à peu et tout ça lui faisait plutôt peur en fait. Donc, elle se contenta de parler tout bas, d'une voix plutôt douce et frêle.


'' Mais je ne sais pas aimer Yuuhei... l'aurais-tu donc oublier, toi qui mériterais mon amour plus que quiconque... ''

On aurait pu croire qu'elle regrettait cet état, à entendre sa voix. Puis, elle le relâcha et il se recula. Avant qu'elle n'ai parler, il lui avait embrassé le front et elle regrettait presque d'avoir parler. Plus il la faisait parler, plus elle le laissait lire en elle ou plutôt écrire en elle, car sans Yuuhei, il n'y avait rien à montrer. Il lui insufflait des sentiments et elle détestait ça, c'était de la faiblesse mais à la fois tellement vicieux, puisqu'elle en devenait dépendante. Il ajouta alors tout simplement qu'il arrêtait, qu'il savait qu'elle n'aimait pas quand il commençait et il n'avait pas complètement tord. Le laissant reprendre sa main, elle posa tout de même un regard vide de sentiment, sur leurs deux mains réunis.

'' Merci... Yuuhei... cesse de t'inquiéter pour moi, ta loyauté est louable mais je n'ai pas besoin d'agneau à sacrifier. Reste comme tu es et ce sera parfait. ''

Sa dernière phrase avait été accompagner d'un air plus doux et elle avait laissé son regard glissé au sol. Elle n'osait pas regarder les petites gouttelettes d'eau qui les poursuivais sur le sol, aussi se contentait de regarder obstinément devant elle. Elle avait déjà trop parler, elle avait hâte de retrouver son sanctuaire et de pouvoir aller se torturer l'esprit seule. Au moins seule, elle ne pourrait plus dire des bêtises.

_________________
The truth is hiding in your eyes.
It's hanging on your tongue.
Just boiling in my blood.
But you think that i cant see, what kind of man that you are?
If your man at all.
I will figure this one out on my own...

[ Screaming i love you so ]
avatar
Yui Sôma
Chef des Sôma - Petite poupée de porcelaine

Féminin
Nombre de messages : 434
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : ._____.
Étude|métier [rp] : Dernière année de collège
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yuuhei Sôma le Dim 08 Juin 2008, 12:17 am

Ce murmure de sa part était rempli de tant d'espoir, mais si dure à écouter... Il était celui qui méritais son amour sans qu'elle lui offre se disant qu'elle ne pouvait aimer, qu'elle défaite. Mais il était certain du contraire, elle préférait seulement rester derrière ce masque, elle avait sans doute peur de ses sentiments. Car l'amour était si grand et pouvait faire si mal, même s'il n'oserait jamais la blesser, il donnerait tout pour elle. Plus il passait de temps avec elle, plus ses sentiment si pure devenait plus dure a vivre. Lorsqu'il avait sentie les mains de celle-ci s'accrocher a lui, éraflant sa peau, cela lui donna un drôle d'impression qui préféra oublier en se décollant d'elle. Il ne pouvait pas aller plus loin, sinon elle le détesterait peut-être et ça c'était inacceptable d'en arriver a ce point. Alors que tout deux reprenait la route, main dans la main, elle lui dit de ne pas se torturer pour lui, il comprit ce qu'elle dit, mais ne rajouta rien. Regardant tout droit devant lui, ne voulant pas laisser paraître cette gêne qui l'avait envahis lorsqu'il avait ressentir cette passion dans les mains de celle-ci contre lui. Après un moment ils arrivèrent à la résidence Sôma, tout rentrant dans la grande porte, il marcha avec elle jusqu'à la grande résidence. Puis arrêta à la dernière marche de la galerie du dehors, ne sachant pas ce qu'elle préférait à ce moment précis. Désirait-elle rester seule ou bien passer encore un peu de temps avec lui, il la regarda retirant le sac de son épaule, puis se pencha sur elle lui offrant un baiser sur la joue, délectant ce court instant puis lui sourit.

"Eh bien je ne t'embêterais plus pour ce soir, à moins que tu me réclame."

D'une certaine façon il espérait ce retrouver seule, il se sentait troubler en cet instant et avait peur de ce qu'il pourrait faire s'il continuait d'être avec elle a cette instant, lui redonnant son sac gentiment, il lui caressa une dernière fois les cheveux, le regards remplie d'amour et de tendresse prêt a partir maintenant.

"Bonne fin de journée ma chère Yui."

Reculant doucement vers le bas des marches prêt a lui tourner le dois pour partir vers sa maison.
avatar
Yuuhei Sôma
Maudit par le coq - Footix, le retour !
Maudit par le coq - Footix, le retour !

Féminin
Nombre de messages : 141
Âge [rp] : 20 ans
In love? [rp] : Yui Sôma
Étude|métier [rp] : étude universitaire en enseignement
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Yui Sôma le Dim 08 Juin 2008, 11:09 pm

Elle aurait probablement préféré avoir Yuuhei avec elle, lorsqu'il restait au manoir, l'endroit semblait moins froid, moins vide. Elle avait beau avoir réclamer l'endroit pour elle seule, elle s'y sentait vraiment isolée et abandonnée par moment. Les nuits étaient froides, parfois même effrayante et personne ne se trouvait à ses côtés pour la consoler. Mais elle y était habitué et finalement, elle se contentait toujours de serrer les dents en crispant le visage, histoire de ne rien voir, ne rien entendre et ne plus avoir peur. Elle s'en sortait bien, elle devait l'avouer mais elle préférait avoir Yuuhei avec elle.

Pourtant, une drôle d'impression la retenait de l'inviter à la suivre à l'intérieur. Il était étrange depuis quelques minutes, il semblait troublé. Elle le voyait à son air mais encore plus à son manque d'attention. Habituellement, il était plein d'attention pour elle, il la regardait avec une passion refoulée et là, il semblait presque intimidé. Elle le connaissait trop, elle apprenait beaucoup sur lui lorsqu'il changeait son comportement et s'étonnait de finalement avoir remarquer tant de chose à son sujet. Il n'avait pas réellement envie de rester, sa s'entendait dans sa voix et étrangement, ce petit détail la blessa. Elle fut sous le choc en sentant comme quelque chose se brisé en elle. C'était ça être triste... Elle détourna le regard et haussa les épaules.


'' Tu n'a pas l'air bien, rentre chez toi. ''


Elle accepta son baiser, gardant ses jolies yeux baissé. Pourtant, elle se sentait à la fois triste et heureuse. Le contact de Yuuhei la rassurait mais d'un autre côté, il ne désirait pas rester et ce fait lui faisait de la peine. Elle ne laissa pourtant rien voir et monta les escalier, l'air impassible. Lorsqu'il lui souhaita la bonne nuit, elle en fit de même, d'une voix froide.

'' Bonne soirée à toi aussi Yuuhei. ''

Puis, n'attendant pas davantage, elle pénétra le manoir. Refermant la porte derrière elle, elle s'adossa à la porte, les yeux humide et le visage surpris. Elle leva une main, très délicatement, jusqu,a ses yeux et fut surprise d'y trouver de petite larme. Qu'était-il en train de faire d'elle?

_________________
The truth is hiding in your eyes.
It's hanging on your tongue.
Just boiling in my blood.
But you think that i cant see, what kind of man that you are?
If your man at all.
I will figure this one out on my own...

[ Screaming i love you so ]
avatar
Yui Sôma
Chef des Sôma - Petite poupée de porcelaine

Féminin
Nombre de messages : 434
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : ._____.
Étude|métier [rp] : Dernière année de collège
Date d'inscription : 18/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attente d'une déesse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum