Perdue [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Lun 21 Avr 2008, 8:06 pm

Où étais-je ? J'avais erré dans la ville et m'étais retrouvée dans .. ce parc. Les " autres " marchaient ou couraient je ne sais où. Partir à l'école ? Aller au travail ? Ce n'était pas pour moi. Moi, je ne voulais pas les ressembler. Ce n'était pas comme ça que la vie marchait, à mes yeux. Certains enfants jouaient près des balançoires. Je savais pourquoi ils attendaient tous leurs tours. Simplement parce-qu'ils croyaient que les balançoires les enveraient au ciel. Je pensais comme ça, avant et je pense toujours comme ça. Je m'assis près d'un arbre les yeux vides de toutes émotions : j'avais tendance à regarder le monde comme un nouveau-né. Depuis ma naissance, je ne m'étais jamais posée de questions. Mais j'avais quatorze ans, maintenant. Et quand on avait quatorze ans, tout changeait. Une pensée me vint pour Lionel. Pensait-il à moi, souvent ? M'en voulait-il ? Où était-il ? Est-ce qu'il est heureux, là où il est ? Sans moi ? Je me recroquevillai sur moi-même. Ce sentiment qui me ronge l'estomac à chaque fois. La Peur. Bien sûr que non ! Lionel ne pouvait pas être heureux sans moi, on était jumeaux ! Mais peut-être que.. Il en avait marre de moi.. J'étais si ennuyante, aussi ! Je ne parlais pratiquement pas et restais enfermée tout le temps. Sauf que là.. J'avais besoin de sortir, justement. Les gens me fuyaient, j'étais une folle qu'il fallait enfermer. Ils avaient raison, n'importe. J'étais une poupée sans âme, je ne ressemblais pas aux filles de mon âge qui avaient des amis, des petits copains et tout et tout. Maintenant, j'étais seule. Et alors ? Ce n'était pas si mal d'être seule ! Mais.. c'était si triste.. Comme moi.
" Will you hold me now?
Hold me now my frozen heart? "
Même les rayons du soleil ne pouvaient rien pour me réchauffer. Qu'est-ce que je deviendrais, plus tard ? Une femme seule ? Sans amis ? Sans famille ? Ca ne pouvait pas changer de toute façon. J'étais née comme ça, avec cette obsession de fuir les autres. Je m'allongeai sous l'arbre, les nuages défilaient au-dessus de ma tête. Pourquoi les nuages étaient blancs ? Bon, alors j'allais les imaginer en violet et en forme de bonbons ! Là, c'était mieux. Je souris. J'allais imaginer le monde à ma façon. Le ciel était devenu rose pâle. C'était doux et poétique mais ce n'était pas vrai. Ce n'était qu'une illusion. Mon sourire s'effaça instantanément.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Yutada Idao le Mar 22 Avr 2008, 2:49 am

On était quel jour aujourd'hui ? Baaah, on s'en fou, mais bon, c'est ce que se posait comme question le jeune Yutada Idao, encore dans son lit, ses cheveux gris en bataille et son air complètement endormi collé au visage. Regardant autour de lui, il se redressa afin de s'asseoir contre son matelas. Zieutant autour de lui, il se redressa machinalement afin de marcher vers son armoire. En sortant une chemise légère et noire, un boxer tout aussi noir et un jean bleu délavé, il sortit de sa chambre pour finalement se retrouver dans la salle de bain de l'étage de la villa Idao. Prenant sa douche avec un air toujours claqué, il s'habilla rapidement, ans prendre le temps de se sécher et coiffer les cheveux, après tout, il s'en foutait pas mal de son allure générale.

Enfilant une écharpe rouge et enfilant ses vieilles baskets, le jeune homme prit ses clés et finit par sortir. Empruntant le bus, il finit à la station proche du parc où il allait souvent pour acheter des glaces. Pénétrant dans le dit parc, le jeune Yutada bâilla doucement et se mit à marcher d'un pas nonchalant vers le vendeur de glaces. Une fois en face de lui, il commanda une glace 3 sorbet, une boule vanille, une au chocolat noir et une au chocolat blanc. Une fois en possession de son sorbet, il se mit à donner des coups de langues à la boule goût vanille, tout en se dirigeant vers un arbre. Là, il put voir une jeune fille aux cheveux orangés et aux grands yeux verts. Penchant la tête sur le côté, Yutada s'assit sans rien dire en face de la jeune demoiselle, un air toujours endormis au visage.

C'était plutôt rare de voir des filles avec des cheveux et yeux de ces couleurs au Japon, mais niveau rareté, un jeune homme aux cheveux gris, à l'oeil droit vert et doré et à l'oeil gauche bleu et argenté, et tout cela étant naturel, c'était sûrement encore plus dur à trouver. Fixant toujours la jeune adolescente, le jeune homme avait comme l'impression d'avoir déjà vu cette demoiselle... Ha! Il se souvenait maintenant, elle était avec lui, l'une des élèves du collège causant le plus de démissions, même si la manière de faire des deux jeunes gens étaient différentes. Souriant doucement, Yuu tendît son sorbet en direction de la jeune demoiselle.


" Salutation à vous, Vreeland-chan, vous voulez un peu de mon sorbet ?.. Je ne pense pas avoir à me présenter, vu que pratiquement tout le monde sait qui je suis au collège, enfin, peut-être ne me connaissez-vous que de nom ? Yutada Idao. aussi connu sous le pseudonyme du " Chef tactique de la révolution ".

Bâillant doucement, Yuu rapprocha son sorbet de lui et donna un autre coup de langue à la boule goût vanille. Se redressant, il s'assit à côté de la jeune femme, plus précisément à sa droite. Tapotant le crâne de la jeune demoiselle, il lui donna ensuite une légère pichenette au front, avec un air taquin sur le visage.

" C'est chiant toutes ces politesses japonaises, tu trouve pas ? Moi, je préfère tutoyer et interpeller par le prénom, c'est moins froid. Donc, je peux savoir ce que tu fais dans le coin, Rosalie ? Tu prépares un plan pour rendre dépressif un autre prof ? On a en commun celui de géométrie, à nous deux, je suis sûr qu'on peut facilement le mettre sous antidépresseurs ^o^ "
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Mar 22 Avr 2008, 1:25 pm

J'étais tranquillement évadée dans mon autre monde quand.. Ce visage me disait quelque chose. Je l'avais déja vu quelque part mais où.. C'était rare de voir une personne avec des yeux pareils. Ils étaient très beaux mais certains de nos confrères n'aimaient pas la différence. Tout comme ils n'aimaient pas la couleur de mes cheveux ou de mes yeux. D'habitude, j'avais une très bonne mémoire mais là.. C'était le trou noir. Il était assis en face de moi et me dévisageai. Et lui ? Me connaissait-il ? Je le dévisageai à mon tour. Si il pensait que j'allais faire la conversation, il pouvait toujours rêver. J'avais l'habitude de rester seule avec mes rêves et mes illusions. D'abord, il était un peu plus grand que moi. Je lui donnerais.. 15/16 ans ? Mais où l'avais-je vu ? J'étais trop lente alors j'abandonnais.

Salutation à vous, Vreeland-chan, vous voulez un peu de mon sorbet ?.. Je ne pense pas avoir à me présenter, vu que pratiquement tout le monde sait qui je suis au collège, enfin, peut-être ne me connaissez-vous que de nom ? Yutada Idao. aussi connu sous le pseudonyme du " Chef tactique de la révolution "

Comment connaissait-il mon nom ? Je détestais qu'on m'appelle Vreeland-machin chose. Rosalie, c'était plus simple, non ?De la glace ? Ah non ! Je fis " non " avec la tête. Yutada Idao.. Mais oui ! Je le croisai souvent en cours et je l'admirai presque pour sa façon de faire déprimer les professeurs. Il me tapota le crâne et me donna une pichenette sur le front. J'avais horreur de ça ! Je me tournai vers lui, furieuse. Comment avait-il osé me faire ça ? D'habitude, les gens n'osaient même pas m'approcher de peur que je prenne une flûte ou n'importe quoi et que je l'assome avec. Et lui ? Il avait pas peur que je lui fasse ça ? Bon. Je n'avais pas de raisons de lui faire ça peut-être pour m'amuser mais.. Non, je n'étais pas sadique à ce point, quand même.

C'est chiant toutes ces politesses japonaises, tu trouve pas ? Moi, je préfère tutoyer et interpeller par le prénom, c'est moins froid. Donc, je peux savoir ce que tu fais dans le coin, Rosalie ? Tu prépares un plan pour rendre dépressif un autre prof ? On a en commun celui de géométrie, à nous deux, je suis sûr qu'on peut facilement le mettre sous antidépresseurs ^o^

Je me mis à l'observer. Il avait l'air de quelqu'un qui s'en fichait des règles. Il bougeait sans arrêt. Moi, j'étais différente de lui. J'étais une tortue qui restait dans un coin pendant des jours et des jours. Mais je trouvais ça amusant.

- Ce que je fais ici ? Je pourrais te poser la même question, Yutada. Pas spécialement, non. Je m'étouffais à l'interieur alors j'ai décidé de faire un tour. Le professeur de géométrie ? Ah lui...-

Je haussai les épaules avec un sourire à peine visible. Qu'est-ce que je pouvais répondre à ça ? Tiens mais.. Il m'avait parlé ! Les gens me fuyaient et n'osaient même pas m'adresser la parole. Certaines personnes n'avaient jamais entendu ma voix trop aigue. Même en cours, quand on lui demandait de lire, elle regardait le professeur d'un regard noir et celui-ci changeait sa " victime ". Pourquoi il n'avait pas peur, lui ?

- Yutada. Tu n'as pas peur de moi ? Pourquoi tu viens me parler ? -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Yutada Idao le Mer 23 Avr 2008, 4:22 pm

Secouant légèrement la tête, Yutada lécha de nouveau son sorbet, fixant la jeune demoiselle d'un regard neutre, tout en léchant donc machinalement son sorbet, se délectant du goût du chocolat et de la vanille, ses traits de visage se faisaient plus doux. Posant son regard sur la chevelure orange de Rosalie, le jeune étudiant sourit doucement. il aimait bien les couleurs vives, et de plus, la chevelure de la jeune fille avait une très belle couleur avec les reflets du soleil. Se contentant de lever ses yeux au ciel, le jeune homme se mit subitement à fixer les nuages avec un air rêveur, il se mit à repenser aux réactions de Rosalie. Tout d'abord, elle avait fait un non de la tête s'il souvenait bien, donc pas de regrets, à lui la glace.

En repensant à la réaction de la jeune fille quant il lui avait donner une pichenette, Yutada ne pu s'empêcher de sourire doucement, il adorait agacer ainsi les gens, c'était dans sa nature, une nature bien ambiguë en fait. Il savait bien que d'habitude, personne n'osait enquiquiner la demoiselle, mais lui, il s'en foutait bien, il faisait ce qu'il voulait, et c'est pas une gamine qui allait l'en empêcher. Si on devait trouvait une raison au fait que Yutada aborde la jeune fille, la première serait qu'étant du genre aimable avec presque tout le monde, il aimait bien aussi discuter avec les personnes exclus, en gros, il avait l'habitude de venir parler avec les têtes de turcs ou encore asociales, ce qui le rendait d'autant plus étrange pour certains élèves.

La jeune demoiselle prit la parole, laissant sa voix légèrement aiguë sortir de sa petite bouche, elle expliqua qu'elle étouffait de rester en intérieur et qu'elle avait décidé de faire un tour. Et bien, plutôt rare en notre époque, normalement, vu l'âge de la jeune demoiselle, elle devrait être en train de cambrioler des boutiques, dépensant alors tout son argent de poche pour des robes qui seront démodées d'ici 2 ans. La jeune Rosalie demanda alors à Yuu s'il n'avait pas peur d'elle et pourquoi il était venu lui parler. Yutada reposa son regard sur elle et sourit, puis prit une mèche de cheveux de la jeune fille qu'il fit glisser entre ses doigts, un air euphorique au visage.


" Je ne vois pas pourquoi j'aurai peur de toi, je m'en fou pas mal moi des rumeurs, et même si ce que l'on dit de toi s'avère vrai, je vois pas pourquoi j'aurai pas le droit de discuter avec toi. Ça m'attriste moi de voir des filles seules dans leurs coins, donc en gros, je suis venu pour te tenir un peu compagnie ^^ "

Souriant, Yutada se redressa d'un bond et dévora subitement son sorbet, il tendit ensuite sa main vers la jeune demoiselle en s'abaissant légèrement vers elle, un air radieux au visage.

" Tu veux te balader ? Ou encore t'amuser à un jeu ?.. Ha! C'est pas parce que je t'invite à te divertir avec moi qu'on a un rencard, quoi que, moi ça me dérange pas de considéré ça comme ça, tu as beau être une terreur, tu es loin d'être moche, donc ça me déplairait pas, mouahahahaha ^o^ "
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Jeu 24 Avr 2008, 10:03 pm

Je ne vois pas pourquoi j'aurai peur de toi, je m'en fou pas mal moi des rumeurs, et même si ce que l'on dit de toi s'avère vrai, je vois pas pourquoi j'aurai pas le droit de discuter avec toi. Ça m'attriste moi de voir des filles seules dans leurs coins, donc en gros, je suis venu pour te tenir un peu compagnie ^^

J'aurai pû être heureuse avec ce qu'il m'avait dit. Pourtant, j'avais choisi d'être comme ça. Et ça me plaisait. Je détestais ce monde en quelque sorte. Là où j'étais, le temps n'existait pas. Je ne voyais plus le monde comme je le voyais étant enfant. Quand on y réflechissait, je n'étais là que physiquement.

Je le regardai dévorer son sorbet. Je me rappelais que j'avais carrément arrêté de manger. Je mangeais uniquement le matin, et le reste de la journée, j'avais faim. Je ne voulais pas m'arrêter tout simplement parce-que j'avais faim d'avoir faim. J'aimer commander mon envellope corporelle tout comme j'achevais la vie d'un être. J'étais folle, je trouvais ça fascinant. C'était avoir un énorme pouvoir entre ses mains. Et j'avais soif de pouvoir.

Tu veux te balader ? Ou encore t'amuser à un jeu ?.. Ha! C'est pas parce que je t'invite à te divertir avec moi qu'on a un rencard, quoi que, moi ça me dérange pas de considéré ça comme ça, tu as beau être une terreur, tu es loin d'être moche, donc ça me déplairait pas, mouahahahaha ^o^

Au début, je le regardai d'un regard neutre. Puis je fronçai les sourcils. Décidément, ce Yutada.. Il était vraiment particulier. Il était même désesperant. Mais bon.. J'avais tout mon temps, j'avais prévu de ne pas rentrer à la maison tôt. Il arrivait même des jours où je m'allongeai sur une pelouse et regardai les étoiles à 22h sans être rentrée de la journée. Je ne me sentais pas chez moi, à la maison. C'était clair.

- Oui. Je veux bien me balader. -

J'attrapai sa main pour m'aider à me lever. Moi qui n'aimait pas les mains tendus. Moi qui ne voulait pas qu'on me "sauve". Je commençai à marcher sans mot dire, regardant droit devant moi. Oui, je devais vraiment faire peur. Enfin.. Pour certains. Je jetai un coup d'oeil furtif à Yutada puis repensais au prof de géométrie. Si nous l'avions en commun, ce serait plus facile. Un sourire sadique apparut sur mon visage. Lui, je lui jeterai bien une bouteille de gaz au visage.. Ca ne lui ferait pas de mal, de toute façon. Il n'était pas "bien". J'allais abréger ses souffrances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Yutada Idao le Dim 27 Avr 2008, 10:53 am

Tandis que le vent soufflait légèrement sur sa chevelure grise aux quelques mèches argentées, Yutada plissait légèrement des yeux, pourquoi ? et bien nous allons dire qu'il avait peut-être englouti trop de glace, trop rapidement, et dans ce genre de cas... On chope un terrible mal de crâne. Se tapotant la tête en grognant, Yutada ne faisait plus vraiment attention à la demoiselle, ni même à ce qui l'entourait. Il remarqua cependant le regard neutre de la jeune femme devenir plus sévère, ce qui déclencha chez le jeune homme un sourire plein de joie et de provocation. Il aimait agacer les gens, et à vrai dire, les personnes colériques étaient sa cible de choix, c'était tellement plus simple à faire rager...

La demoiselle, bien qu'ayant un regard dur, accepta de se balader, ce qui ravi Yutada. Non pas qu'il avait des vues sur la demoiselle, ni même l'envie de se promener avec une fille, le simple fait de se promener avec quelqu'un le ravissait, bon bien sûr, si la personne était un vrai cas, là, il aurait sûrement un autre air sur l
e visage, mais étant donner qu'il trouvait la demoiselle plutôt normale... Rien que ça prouvait qu'il n'était lui même pas normal. Lorsque leurs mains se touchèrent, le jeune homme remarqua que comme d'habitude, sa main était plus imposante comparé à celle d'une fille. L'aidant à se relever, il posa son regard sur la chevelure de la demoiselle. Il trouvait cette couleur particulièrement agréable à regarder, et à vrai dire, la chaleur des teintes de la chevelure de la demoiselle contrastait bien avec ses yeux d'une couleur froide.

Ils se mirent donc à marcher, la jeune femme plus jeune que femme, ne disait rien, et Yutada lui dévorait encore sa glace. Trouvant l'atmosphère légèrement pesante, il dévora tout ce qu'il restait de sa glace pour pouvoir parler. Oui, il pouvait parler simplement en lâchant un peu sa glace, mais il préférait ne pas être distrait par celle-ci. nouveau mal de crâne et grognements en action, le jeune homme secoua son crâne et soupira. Posant son regard sur la demoiselle, qui affichait un sourire sadique plutôt flippant, il déposa sa main sur le crâne de la demoiselle et se mit à faire glisser les cheveux de Rosalie entre ses doigts, il se foutait bien de la réaction de la demoiselle, il avait envie de lui caresser les cheveux, donc il le faisait, point barre.


" Huuum... c'est quand même dommage que tu sois une terreur, si tu étais du genre douce et gentille, je suis sûr que tu aurais un succès énorme, autant avec les garçons qu'avec les filles. En fait, tu me ferais presque pensé à une poupée de porcelaine. "

Soulevant un sourcils, Yutada bailla et lâcha la chevelure de la jeune femme. il posa ses mains à l'arrière de son propre crâne, regardant avec un visage absent le ciel. Il se demandait bien ce que ça pouvait procurer comme sensation de voler dans ce ciel si grand, si bleu et si clair. Il reprit alors la parole, d'une voix machinale et absente.

" Tu as envie de quelque chose ? C'est ennuyeux si on ne fait que marcher, non ? "

Déposant son regard sur Rosalie, Yutada sourit doucement, un air taquin sur le visage, il s'abaissa à la taille de la demoiselle et lui offrit un sourire radieux. il prit de nouveau la parole, cette fois avec un ton enjoué, enfantin et énormément taquin.

" Tu veux peut-être que je te porte comme une mariée ou faire du dada avec moi ? Heeeeiiin, Rosaaaliiiiie-chaaaan ? "
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Dim 27 Avr 2008, 2:48 pm

J'observai un moment Yutada.. Il avait l'air d'aimer énerver les gens, les provoquer. J'étais un peu comme lui, sauf que moi, je ne les provoquaient pas de la même façon. Et malheureusement pour moi, je me mettais en colère très vite. La poisse. Il allait sûrement bien s'amuser mais je n'avais pas envie de céder. Cétait comme un jeu, en fait. Qui de moi ou Yutada allait gagner, alors ? Je ne comptais pas perdre, je détestais perdre.

Je le regardai du coin de l'oeil. Apparement, il avait mal à la tête et ces grognements reprirent, ce qui ne put m'empêcher de me faire sourire. Après tout, ça l'apprendra. Je n'avais jamais vu quelqu'un manger une glace aussi vite. Si on pouvait appeler ça manger.. Tiens ! Il osait me caresser les cheveux. Je ne réagis pas. Il faisait ce qu'il voulait, si il voulait me caresser les cheveux, il les caressait, c'est tout.

Huuum... c'est quand même dommage que tu sois une terreur, si tu étais du genre douce et gentille, je suis sûr que tu aurais un succès énorme, autant avec les garçons qu'avec les filles. En fait, tu me ferais presque pensé à une poupée de porcelaine.

Je fronçai légèrement les sourcils, me tournai vers lui et détournai les yeux. Il se foutait de moi ? Je trouvais ça inutile de me poser des questions du genre : Est-ce que je suis belle ? Que ce serait-il passé si je n'étais pas.. ça ? J'étais comme j'étais. J'avais choisi tout ça et je ne regrettai rien. Toutes ces années, les gens me fuyaient. Ils n'osaient presque pas me regarder. Mais Yutada c'était différent. Une poupée de procelaine.. Je me souvenais quand j'avais tué le chien de grand-mère avec celle que ma mère m'avait offert. En cadeau d'adieu. Peut-être était-ce pour ça que j'avais souri quand il avait dit ça.

Tu as envie de quelque chose ? C'est ennuyeux si on ne fait que marcher, non ?

J'avais envie de rire, là. Demander ça ? A moi ? Je soupirai et levai la tête vers lui.

- C'est à moi que tu poses cette question ? Tu aurais dû choisir un autre compagnon de jeu, je t'assure.

Tu veux peut-être que je te porte comme une mariée ou faire du dada avec moi ? Heeeeiiin, Rosaaaliiiiie-chaaaan ?

Je sursautai et ouvris de grands yeux. Wouah ! Il m'avait fait peur ! Rosalie-chan ? Oh pitié, qu'il arrête de m'appeler comme ça.. Rosalie, c'était beaucoup mieux. Et je me mis à rire. Perdu ! Oh non ! Je mis ma main devant ma bouche. Si Yutada arrivait à me faire rire.. Il était vachement dangereux, alors. Je levai les yeux vers lui. Rien que pour m'énerver, j'étais sûre qu'il trouverait quelque chose à dire parce-que je riais. Je me mordis la lèvre inférieure, attendant le déluge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Yutada Idao le Mer 28 Mai 2008, 1:08 am

Regardant la jeune fille, Yutada détourna soudainement son regard, un air intéressé au visage. Il venait d'apercevoir de loin une de ses connaissances, Mosua, un garçon de sa classe, le genre à aimer faire chier les autres, Yuu ne l'avait jusqu'à maintenant jamais affronter en combat, tout simplement parce que jusqu'à maintenant, il n'avait jamais eu à défendre qui que ce soit de cette brute, étant donné qu'il n'était jamais là quand il fallait. Puis soudain, un rire interpella son attention, Yuu ne rêvait pas, Rosalie venait de rire à sa blague foireuse. Les yeux grands ouvert, Yuu s'abaissa au niveau de la demoiselle, qui se mordait maintenant la lèvre inférieur.

Fixant la belle jeune fille, Yutada était surpris, en effet, que Rosalie décroche un rire était un événement rare, enfin, elle riait parfois, en faisant sa grande sadique, mais ce genre de rire, pas moyen, Yuu n'en avait jamais entendu un comme ça de la part de la demoiselle. Souriant doucement, Yuu ne dit rien, se redressant en posant sa main gauche sur la chevelure de la jeune fille.


" Bah voilà! Tu peux être craquante quand tu veux ^^ "

Souriant de nouveau de son air malicieux, le jeune Yutada embrassa le front de la demoiselle puis retira sa main, l'air fier de lui, comme s'il venait de réaliser un exploit. Il put entendre soudainement des cris de loin, ce qui attira son attention. Regardant la demoiselle, il lui posa l'index gauche sur le nez, signifiant en gros " attends-moi ici". Se dirigeant vers les cris, il put alors voir un jeune homme à terre, le style moche et bigleux, avec des culs de bouteilles en guise de lunettes. Se prenant des coups de pieds en étant à terre, c'était Mosua qui était en train de tabasser la jeune intello à la tête plein de cratères.

" Hep, Mosua, tu n'as rien d'autre à faire que martyriser ce type ? Prend plutôt un adversaire à ta haut..."

Ne finissant pas sa phrase, Yutada se prit un violent coup de genou dans le ventre, ce qui eut pour effet de le faire s'agenouiller. Toussant fortement, sa chevelure fut ensuite prise par les mains de Mosua, qui avec un sourire sadique, envoya valsé le jeune homme contre le mur se trouvant derrière. Le côté droit du visage en sang, Yutada se redressa doucement, crachant un peu de sang, avant de se frotter la bouche et de changer radicalement de regard.

" Tu n'attends même pas que je termine mon entrée en scène... Espèce d'enfoiré ! "

fonçant sur la grosse brute qui lança un " Ngeuh ?!" idiot, les coups entre les deux jeunes gens volèrent, Mosua ayant un certains avantage niveau musculature, c'était Yuu qui semblait le plus souffrir à chaque coups; Le combat dura 8 bonnes minutes, et finalement, Mosua prit la fuite, courant en boitant légèrement, le bigleux quand à lui, bien caché durant le combat, s'enfuit à son tour, criant de panique. Yutada sorti du coin où s'était déroulé la baston, avant de se laisser glisser dos au mur, du sang sur la partie droite du visage, un filet de sang sortant de ses lèvres, des vêtements en mauvais états et des traces de coups visibles sur les parties non masqué de son corps.

le jeune Yuu, encore une fois ayant répondu à son instinct bagarreur, toussa à mainte reprise tout en levant le visage au ciel, les yeux fermés. ré-ouvrant ses yeux, le jeune Yutada se retrouva avec le visage de Rosalie non loin du sien, il pencha la tête sur le côté, un sourire aux lèvres. Levant son bras, il redressa son pouce avec un air triomphant.


" Héhé, la justice a encore triomphé ! "

[ Désolé pour l'attente, j'avais pas d'idées de réponses x__x ]
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Mar 10 Juin 2008, 7:59 pm

Tiens ! Il avait détourné le regard. Je suivis des yeux ce qui pouvait bien l'interesser comme ça : Mosua. Je me souvenais qu'il était ma prochaine cible. Il fallait que je l'aie dans la bande. Et puis le voir dans un parc n'était pas bon signe. Je me mordais la lèvre inferieure, les sourcils froncés en me demandant comment ? Comment le faire intégrer la bande ? Il serait utile. Très utile.
Je reposai les yeux sur Yutada. Il avait les yeux grands ouverts, il s'était abaissé à ma taille. Mince.. Ce serait trop beau qu'il n'entende rien, aussi. Je détournai les yeux. J'attendais le déluge. Je sentais bien qu'il me fixait. Mais je ne dis rien. J'avais ris. Moi. Pour de vrai. J'avais ris de bon coeur, comme ça. Mais moi, je ne riais jamais pour de vrai. Pas possible.. Je sentis sa main sur ma chevelure. Je posais aussitôt mes yeux sur lui, l'air de dire < Vas-y. Oui, j'ai ris >.

Bah voilà! Tu peux être craquante quand tu veux ^^

J'eus envie de rire mais je me retins. Déja que me voir rire poure de vrai était aussi rare qu'une eclipse, alors deux fois.. Je n'aimais pas quand il souriait malicieusement, comme ça. Soudain, quelque chose attira mon attention. Il m'avait embrassé le front ? Mon front ? J'ouvris de grands yeux réellement surpris. Même ma mère n'osait même pas me toucher, me regarder. Mes questions furent interrompues par des cris. J'en étais sûre.. Je fixai Yutada. Si je m'étais bien renseignée sur lui, je savais déja ce qu'il allait faire. Justement ! Il avait posé son index gauche sur mon nez. Je levai les yeux et grognai. Comme si j'allais l'attendre ? Nan mais il me prenait pour qui ?

Les cris avaient cessé alors c'était dur de localiser d'où ils venaient. J'errais alors dans le parc à la recherche de Yutada et Mosua. Alors qu'il était, j'mettais ma main au feu q'uils se battaient.. Justement. Je croisai Mosua dans un sal état. Je fis un grand sourire puis m'approchai vers lui tandis qu'il reculait. Il m'avait reconnue.


- Tu as l'air en mauvais état, Mosua. Tu veux bien me faire une promesse ? A partir de maintenant, tu feras tes conneries que quand je te le demanderais, d'accord ? Si tu n'veux pas, tant pis pour toi. Moi, j'le dirais à la bande de Manzo. Tu sais.. celle du quartier ouest. Tu sais que je suis sa petite protégée alors si je lui demande de te cuisiner, il le fera. Alors, tu veux bien ?

Il hocha la tête, les yeux appeurés. J'adorais ça. Je tapais dans mes mains, un excès de joie qui me caracterisait souvent. < Tiens, Rosalie est heureuse. Ca fait peur. > Je le laissais passer en souriant et retrouvai Yutada en mauvais état aussi, décidément. Il ouvrit les yeux, la tête penchée sur le côté, un sourire aux lèvres.

Héhé, la justice a encore triomphé !

Je brandis une barre de fer devant lui, le fusillant du regard. Qu'est-ce qu'il m'énervait.. J'examinais son état. Ah là là.. Je n'avais rien sur moi et puis il était en mauvais état, là. Je réflechis un moment en jouant avec la barre de fer et lui lança :

- Tu sais quoi ? J'ai une folle envie de te tabasser avec ça. Et puis je pourrais te laisser crever ici..

On me reconnaissait bien là, non ? Je m'accroupis devant lui et sortit mon portable de ma poche :

- Tu peux marcher ? Je t'emmène à la maison. Si tu veux, Jools peut venir nous chercher en voiture.

|[ C'est pas grave =) Moi aussi je suis désolée pour le temps que j'ai pris : j'avais pas vu que t'avais répondu x) ]|

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Yutada Idao le Sam 21 Juin 2008, 3:51 pm

Redressant sa tête en souriant, Yutada posa ensuite ses yeux vairons sur ce que tenait dans ses mains la jeune demoiselle. Euuuuh... Elle foutait quoi avec une barre de fer dans les mains ? Et où avait-elle trouvé ça ? Yutada ne savait pas que l'on pouvait trouver aussi facilement des objets contondants dans le coin, et dire qu'il y avait plein d'enfants traînant dans le coin ! C'était craignos... Posant sa main droite sur sa tempe du même côté, le jeune homme soupira doucement en tâtant du doigt du sang coulant doucement de son crâne, se demandant de quoi il avait l'air. Il fallait dire qu'avec une chevelure grise tirant beaucoup vers le blanc, le rouge sang devenait facilement visible.

Regardant ensuite la jeune demoiselle, qui s'amusait avec sa barre de fer, Yuu se remémora la bouille surprise de Rosalie lorsqu'il l'embrassa sur le front, en y repensant, il avait réussi des exploits en quelques minutes. Il avait fait rire la collégienne, lui avait caresser ses doux cheveux et embrasser le front. Bon, c'était pas franchement un mérite en temps normal, mais quand la fille en question est l'une des plus dangereuses filles du coin, on en tire de la fierté. Au fond, Rosalie semblait bel et bien être une enfant, contrairement à son attitude pas franchement enfantine par moment...

Rosalie prit alors la parole, lançant qu'elle avait une folle envie de le tabasser avec ça et qu'elle le laisserait bien crever ici par la suite. À ces dires, Yutada prit un air d'enfant chouineur, les yeux larmoyant et la bouche tremblotante, dans un certains sens, la jeune Rosalie était bel et bien flippante... Se contentant de prendre un air boudeur, Yuu croisa les bras en regardant sur le côté, l'air de dire " Han! Ispice de michante, ne te boude et pi c'est tout ! >.< ".

Puis elle s'accroupit devant lui, sortant son téléphone mobile de sa poche, elle lui demanda alors s'il pouvait marcher. Hum... Test ! Les orteils pouvait bouger, les jambes répondaient, oui capitaine, nous pouvons marcher ! Elle dit ensuite qu'elle allait l'emmener chez lui, et que s'il le voulait, "Jools" pouvait venir les chercher en voiture... Une seule question émergea dans le crâne du jeune homme: " Qui que c'est Jools ?".Haussant les épaules en se posant cette question, il frotta doucement la chevelure de la demoiselle avec sa main non ensanglantée.


" Tu en donnes pas l'air, mais j'ai quand même l'impression que tu t'inquiètes pour moi malgré tes airs menaçants... C'est meuuugnooon ^O^ "

Eclatant de rire, Yutada se redressa doucement tout en soulevant la jeune Rosalie en utilisant un peu de sa force. Il la plaqua alors à lui et l'enlaçât, puis déposa son menton sur le crâne de la jeune fille. Il la souleva et se mit à tourner en rond en la tenant contre lui, rigolant comme un gamin niais et pur.

" Rooosaaalie est une gentilleuuuuuh !!! "

Continuant de rire, il se stoppa et la déposa, puis la relâcha, s'abaissant à son niveau tout en lui souriant et tirant doucement les joues.

" Donc tu veux m'emmener chez toi ? Haaaan, tu ramènes souvent des garçons chez toi ? Tu vas me violé une fois chez toi, m'enfermant à double tour dans ta cave pour abuser de moi ? T'es vachement précoce dis donc ° o° "

Tirant la langue à la demoiselle, il lui pinça alors le nez tout en lui caressant les cheveux. Gardant son air enfantin, Yuu lui tira la langue et se redressa, s'étirant doucement et regardant le ciel avec une mine de gamin s'intéressant à tout par curiosité. Reposant son regard sur la demoiselle, il lançât alors:

" Ça me flatte que tu me désires autant, mais t'es quand même plate comme une planche à pain, c'pas très fun si j'ai rien à plotter durant que tu me violes UoU "

Ricanant doucement, Yutada s'assit sur un banc plus loin et se mit à balancer ses pieds dans le vide, tout en laissant ses bras se déposés tout le long de l'adossoir du banc.

" Va pour la voiture ! ^o^ "

[ Re-pardon du retard, j'avais du mal à trouver comment développer le peu que tu avais mit de nouveau >_< ]
avatar
Yutada Idao
Baka Ranger Force Gold !

Masculin
Nombre de messages : 243
Âge [rp] : 16 ans
In love? [rp] : Yui !!! Yui !!!
Étude|métier [rp] : Turbuchiant.
Date d'inscription : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Invité le Sam 21 Juin 2008, 7:40 pm

Ah, mais c'est vrai.. Il ne savait pas qui était Jools. Chaque fois que je pensais à elle, mon coeur se remplissait d'une joie.. C'était ma mère. Enfin, non.. La vraie, elle, était en Amérique traquant tout ce qu'elle pouvait trouver pour ses expériences, pour impressioner le monde entier. C'était pathétique. Il arrivait des jours où elle me dégoûtait tellement que j'en avais des hauts-le-coeur. Cette femme avait un estomac à la place du coeur, c'était sûr. Elle était belle, ma mother. On la ressemblait, moi et Lionel. Ses longs cheveux roux et ses immenses yeux verts.. Elle avait été mon modèle, étant petite. Elle était belle, certes, mais je lui avais infligée une cicatrice sur la joue.. Ces jours où je recevais des coups.. Ah ! Un petit moment d'absence..

- Ah.. Jools vit avec moi. Mummy and Daddy sont toujours en voyage. Ils ont peur que je brule la maison alors ils ont employé une baby-sitter.



Je ris d'un rire mauvais et plissait le nez quand il me frotta la cheveulure. Ce n'était pas bon, je me sensibilisais ! Si j'étais encore < normale >, je l'aurais assomé depuis longtemps mais non..

Tu en donnes pas l'air, mais j'ai quand même l'impression que tu t'inquiètes pour moi malgré tes airs menaçants... C'est meuuugnooon ^O^

- Tu pourrais crever, ça ne me ferait rien. Les émotions affaiblissent l'Homme.

J'avais encore répondu du tac-o-tac, fixant le vide. Son rire parvint à mes oreilles mais ne m'atteignis pas. La phrase que je prononça eut l'effet de m'avertir de faire attention à lui. J'avais ris. C'était déja horrible.. J'étais tellement concentrée sur l'heure où je devais endormir les papillons que je mis un certain temps à me rendre compte que mes pieds ne touchaient plus la terre. Il m'avait plaqué contre lui, m'enlaçant. Je trouvais ça horrible pour une raison qui m'échappait encore.. Et il riait. Mais il voulait que je craque et que je le tue, ou quoi ? Il avait exactement l'attitude que je ne supportais jamais. Heureusement pour lui, j'étais patiente.

Rooosaaalie est une gentilleuuuuuh !!!

- Yutada. Dépose-moi tout d'suite à terre. Sinon je te dégueule dessus.

Ah, quand même ! Il m'avait déposée à terre. La dernière fois qu'on m'avait portée.. J'enfuis ce souvenir au plus profond de mon être. J'avais déja exprimé trop de sentiments humains. Ce n'était pas bien. Je pouvais essayer de ne pas les ressembler, c'était ridicule : J'étais humaine. Enfin.. Bientôt, on ne pourra plus me qualifier d'humaine, j'avais perdu deux kilos en trois mois. C'était bien ! J'étais sur la bonne voie.

Donc tu veux m'emmener chez toi ? Haaaan, tu ramènes souvent des garçons chez toi ? Tu vas me violé une fois chez toi, m'enfermant à double tour dans ta cave pour abuser de moi ? T'es vachement précoce dis donc ° o°

Je froncai les sourcils. Mais qu'est-ce qu'il racontait.. ? Calme, calme.. Il me tire la langue. Calme.. Il me pince le nez. Calme.. Il me caresse les cheveux... Dix minutes de plus comme ça, et je craquais, c'était clair.

Ça me flatte que tu me désires autant, mais t'es quand même plate comme une planche à pain, c'pas très fun si j'ai rien à plotter durant que tu me violes UoU

Je levais les yeux, désesperée, et lui posa mon index droit sur ses lèvres.

- Mais tu vas te taire.. T'es saoûlant, c'est pas vrai ! J'ai mal à la tête, à cause de toi..

Je soupirai. Ah, le silence.. Raah ! Il ricanait.. Je le fusillais du regard. Il avait pas de bouton < pause > ? J'étais absolument sûre qu'il parlait dans son sommeil.

Va pour la voiture ! ^o^

Je souris et tapota sur mon portable. A cette heure, Jools devait être à la maison.. Je connaissais son emploi du temps par coeur, avec le temps. Ah..

- Jools ? It's Rosalie. You could come to look for me by car ? Hmm.. An idiot wanted to play the heroes. Yes, it's my day of kindness. I'm in the park.. Not far from the fountain. You can park behind, yes. Yes, I'm sorry.. But it's not my fault ! >< all right. I could take charge of butterflies.. Ah! I have an idea to take revenge. All right. I love you Jools! No, I'm not hungry. You know very well that I am never hungry. There are ice creams ? All right.. Come fast, all right? He is soon going to die for my biggest happiness.

Je ne savais pas pourquoi je parlais toujours en anglais à Jools. C'était une des seules personnes à qui ça ne dérangeait pas, au contraire : elle adorait l'Angleterre et aimait bien que je lui parle cette langue. Ca m'aidait, moi aussi. Après toutes ces années, je ne me familiarisais toujours pas avec la langue japonaise. Il fallait toujours que j'introduise des petits mots in english.

- Elle arrive. J'espère qu'elle t'arrosera d'alcool. Comme ça, les papillons te boufferont. Dis-je en souriant. C'était bien moi, là. Ah mais il ne devait pas savoir que je vivais aussi avec les papillons.. Tant pis. Ces papillons, ils n'étaient pas extraordinaires : je me suis toujours demandée ce que Mum' les trouvait. Moi, je les trouvais horriblement moche. Sûrement parce-qu'ils m'avaient volé ma mère..

|[ Désolée TT ]|

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdue [ Libre ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum